Rapport d'activité et d'orientation 2008-2009

  Assemblée générale de l'AAFC du vendredi 13 février 2009

Rapport d'activité et d'orientation

présenté par Benoît Quennedey
secrétaire général de l'Association d'amitié franco-coréenne
 

 

 

Cet automne, notre Association d'amitié franco-coréenne fêtera son quarantième anniversaire.


Avoir su maintenir haut le flambeau de la coopération et de la solidarité entre les peuples français et coréen, tout au long de ces quatre décennies, ne constituait pas un mince défi. Cette mission, nous l'avons assumée en ayant toujours évité les querelles de pouvoirs et les divisions, car nous et nos prédécesseurs avons été animés d'un dessein commun, par delà nos diverses sensibilités : montrer que la division de la péninsule coréenne, imposée contre son gré au peuple coréen il y a plus de soixante ans, par le jeu des grandes puissances, ne pouvait pas et ne devait pas perdurer. Quelles que soient les différences de système politique et économique dans les deux parties de la péninsule, l'aspiration de tous les Coréens, qu'ils soient du Nord, du Sud ou de la diaspora, à la réunification de leur patrie doit être encouragée, partout dans le monde, sur la base des déclarations conjointes Nord-Sud du
15 juin 2000 et du 4 octobre 2007.


Dans ce contexte, alors que la République populaire démocratique (RPD) de Corée reste soumise, en France, à un ostracisme que ne connaît aucun autre pays, il nous faut encourager toute action de coopération franco-coréenne contribuant à une pleine intégration de la République populaire démocratique de Corée sur la scène internationale.


Depuis notre précédente assemblée générale ordinaire, le 16 février 2008, de nombreuses incertitudes ont émergé quant à l'avenir des relations intercoréennes, après l'élection du conservateur Lee Myung-bak à la présidence de la République en Corée du Sud, en décembre 2007. En ayant remis en cause la politique dite "du rayon de soleil "de ses prédécesseurs démocrates, la nouvelle administration sud-coréenne a rompu les relations de confiance mutuelle qui s'étaient instaurées, depuis dix ans, entre les deux parties de la péninsule coréenne. L'interruption du tourisme intercoréen dans les monts Kumgang, après la mort tragique d'une touriste sud-coréenne tuée dans des circonstances encore obscures par un soldat nord-coréen le 11 juillet 2008, comme la suspension des liaisons ferroviaires intercoréennes, un an après leur rétablissement en décembre 2007, ont été les signes les plus manifestes d'une dégradation durable des relations Nord-Sud, tant que le nouveau président sud-coréen ne se sera pas engagé clairement à mettre en oeuvre les déclarations conjointes Nord-Sud du 15 juin 2000 et du 4 octobre 2007. Mais en a-t-il la volonté ? Son mode de gouvernement autoritaire permet d'en douter : sa décision unilatérale de rouvrir au marché sud-coréen les importations de boeuf américain, malgré les risques sanitaires liés à la maladie de la « vache folle », a entraîné des manifestations de centaines de milliers de personnes à Séoul, une protestation sans précédent depuis la chute du régime militaire en 1987. La principale réponse a été une campagne d'arrestations et une volonté de restreindre les libertés démocratiques, en imaginant de créer un délit de diffamation sur Internet en cas de diffusion de « fausses informations » ! Seul le refus de l'opposition sud-coréenne d'entériner le passage en force de dizaines de projets de loi pendant les vacances de Noël 2008 a offert un répit...


L'AAFC a toujours lutté pour la démocratie en Corée du Sud. Elle avait été de ceux qui ont protesté contre la condamnation à mort de l'opposant au pouvoir militaire Kim Dae-jung,  futur président de la Corée du Sud, en s'engageant pleinement dans la campagne internationale pour sa libération. Il y a 20 ans les statuts de l'AAFC ont été modifiés pour signifier clairement que nous sommes une association d'amitié avec tout le peuple coréen. Après avoir soutenu sans réserve l'opposition démocratique sud-coréenne, notamment sur son site Internet, au cours de l'année écoulée, l'AAFC réaffirme plus que jamais ses engagements en ce sens.


S'agissant du contexte international, l'élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis permet de tourner la page George W. Bush qui, après avoir stigmatisé la République populaire démocratique de Corée comme l'un des pays de l' « Axe du mal », a constaté l'échec de sa politique de confrontation : l'essai nucléaire nord-coréen du 9 octobre 2006 l'avait conduit à accepter le retour à des négociations multilatérales à six (les deux Corée, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Japon), jusqu'à la conclusion de l'accord de Pékin du 13 février 2007. En contrepartie de garanties économiques et de sécurité, la République populaire démocratique de Corée s'est engagée à suspendre ses activités nucléaires. Mais, faute que certaines parties à l'accord - en premier lieu le Japon -  aient honoré leurs engagements de livraison d'énergie, Pyongyang a décidé de ralentir la désinstallation de son site nucléaire de Yongbyon. Si le retrait de la Corée du Nord de la liste des Etats soutenant le terrorisme, en octobre 2008, a réouvert le processus de négociations en vue de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, l'administration Obama doit encore s'engager plus clairement que George W. Bush. Les Etats-Unis reconnaîtront-ils enfin la République populaire démocratique de Corée ? Sera-t-il mis fin au plus vieil embargo au monde ? Un traité de paix sera-t-il enfin signé entre les belligérants de la guerre de Corée ? Tels sont les défis auxquels devra répondre la nouvelle administration américaine. Si l'élection de Barack Obama à la tête des Etats-Unis marque une révolution culturelle dans un pays qui a été marqué par la ségrégation raciale, l'exemple de l'Amérique latine montre que certains présidents indiens, comme Lucio Gutierrez, ont suivi une politique réactionnaire et inféodée au "grand frère américain", quand d'autres, tels Evo Morales, ont au contraire engagé les réformes attendues par la majorité de leurs compatriotes, et rompu avec les politiques extérieures marquées du sceau de l'impérialisme.


La célébration de la fondation du soixantième anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée, le 9 septembre 1948, a fait l'objet de commémorations en France et en Corée, où s'est rendue une délégation de l'AAFC à l'invitation de nos homologues de l'Association d'amitié Corée-France, conjointement avec nos homologues belges de Korea-is-one, témoignant ainsi de l'étroitesse des relations entre nos deux associations.


L'objectif de bâtir un pays puissant et prospère à l'horizon 2012, année du centenaire de la naissance du Président Kim Il-sung, est la priorité des autorités de la RPD de Corée, comme l'a confirmé l'éditorial conjoint du 1er janvier 2009 des principaux journaux nord-coréens. Par ailleurs, si la récolte de céréales a été supérieure d'environ 10 % à celle, catastrophique, de l'année 2007 après les très graves inondations d'août-septembre 2007, l'autosuffisance alimentaire n'est pas encore atteinte en République populaire démocratique de Corée. Nous devons donc poursuivre nos actions de solidarité.


Il y a un an, notre assemblée générale fixait un programme d'actions en dix points.


Pari tenu : des actions ont été entreprises dans tous ces domaines. Nous vous proposons de conforter en 2009 les orientations définies en 2008.


1. Une fois encore, nous nous sommes adressés à Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, le 12 mars 2008, puis au Président Nicolas Sarkozy, le 21 avril 2008, pour souligner l'anachronisme, pour ne pas dire l'anomalie, que constitue l'absence de relations diplomatiques officielles entre la France et la République populaire démocratique de Corée.


La réponse du ministère des Affaires étrangères, en date du 22 mai 2008, n'a répondu sur le fond à aucune de nos observations concrètes. Pourquoi les diplomates de la RPDC ne figurent-il pas dans l'annuaire diplomatique du Quai d'Orsay contrairement, par exemple, à leurs homologues palestiniens ? Pourquoi n'y a-t-il toujours pas d'Institut Français à Pyongyang, alors que les Allemands y ont créé un Institut Goethe? Pourquoi la République populaire démocratique de Corée ne figure-t-elle même pas dans les destinations pour lesquelles le Quai d'Orsay donne des conseils aux voyageurs sur son site Internet, alors que cette information figure sur le site du Département d'Etat américain ?


Il vous est proposé que l'AAFC plaide à nouveau la cause de la reconnaissance diplomatique auprès des plus hautes autorités françaises. A cette fin, nous entendons sensibiliser les parlementaires français, notamment par des questions écrites posées au gouvernement sur nos interrogations restées sans réponse.


2. L'an dernier, nous décidions d'organiser des conférences sur la question coréenne, à Paris et en province. C'est dans ce cadre que des conférences débats ont été tenues à Evry, à l'invitation de la Maison du Monde, le 3 juin 2008, et suite à la projection du film documentaire Where are you going de Fabien Adam, à Paris les 16 avril et 7 mai 2008, et à Dijon le 22 août 2008. Au total 180 personnes ont participé à ces manifestations.


Nous proposons de poursuivre notre travail d'explication, de débats et de conférences sur la situation de la Corée, à Paris et en province, où des manifestations sont d'ores et déjà envisagées à Lille et à Marseille. L'ouvrage de notre vice-président Robert Charvin Comment peut-on être Coréen (du Nord)? pourra être présenté à cette occasion, alors qu'est en préparation un second ouvrage, à nouveau rédigé par des membres de l'AAFC, sur la réunification de la Corée.


Pour ce faire, la création de comités régionaux de l'AAFC, en Bourgogne, le 27 avril 2008, et en Ile-de-France, le 7 juin 2008, a montré qu'ils constituaient des vecteurs privilégiés d'identification de l'AAFC dans les régions, notamment auprès des médias et de nos partenaires, ainsi que de structuration de nos activités, par exemple pour des locations de salles ou l'obtention de subventions. Un comité régional, doté de son propre site Internet à l'instar de celui du comité Bourgogne qui a déjà reçu plus de 2.000 visites, dispose ainsi, s'il le souhaite, d'un outil irremplaçable gratuitement mis à sa disposition par les administrateurs des sites Internet de l'AAFC. L'exemple montre que c'est un moyen d'être reconnu comme un acteur incontournable des relations avec la Corée dans sa région.


Nous invitons donc toutes et tous à constituer des comités régionaux, à partir des guides que peut mettre à leur disposition le secrétariat général national. La procédure est extrêmement simple et sans frais.


3. S'agissant de la communication, l'année 2008 a marqué des progrès décisifs :


a) le site Internet de l'AAFC, inauguré lors de notre précédente assemblée générale, compte d'ores et déjà plus de 240 articles et est visité chaque mois par au moins 1.500 personnes. Le blog du comité de l'AAFC en Bourgogne, depuis le 28 avril 2008, et celui en coréen, lancé le 6 août dernier, renforcent encore la présence de notre association sur le réseau Internet.


Il est important de rappeler que ces nouveaux outils de communication sont le bien commun de tous les adhérents de l'AAFC : chacun peut soumettre à l'association ses propositions d'articles sur la Corée, proposer des entretiens dans les domaines où il est spécialisé (comme nous l'avons déjà fait pour les sports de combat, la bande dessinée, le cinéma), écrire des commentaires, s'inscrire pour être informé des nouveaux articles dès leur mise en ligne... Celles et ceux d'entre vous qui maîtrisent des langues étrangères sont également conviés à animer des sites dans d'autres langues que le français et le coréen, en traduisant notamment les articles relatifs aux activités de l'AAFC. D'ores et déjà, des traductions automatiques sont disponibles sur les sites français dans huit autres langues (anglais, coréen, chinois, russe, japonais, allemand, espagnol, italien) pour permettre au plus grand nombre d'Internautes d'accéder aux informations données par l'AAFC sur la Corée et ses activités ;


b) la maquette du bulletin trimestriel de l'AAFC a été entièrement refondue, grâce au concours d'un de nos adhérents, maquettiste professionnel, tandis que notre journal a été réorganisé autour de grandes rubriques distinguant les activités de l'AAFC, l'actualité de la Corée et un dossier thématique. Vos propositions d'articles ou de dossiers thématiques peuvent être adressées à l'association, l'année 2009 devant par ailleurs marquer de nouveaux progrès dans l'animation d'un comité de rédaction, pour lequel toutes les candidatures sont les bienvenues ; enfin, chaque adhérente et chaque adhérent est appelé à diffuser encore plus largement le bulletin trimestriel de l'AAFC, parmi ses proches, sur son lieu de travail ou dans le cadre de ses activités politiques ou associatives, des exemplaires pouvant être mis à sa disposition par le secrétariat général de l'AAFC ;


c) en 2008, les activités et les analyses de l'AAFC ont fait l'objet d'une plus grande couverture médiatique :


- un entretien, avec deux membres de notre bureau, a été diffusé sur Radio France Internationale, le 12 décembre 2008 ;


- le site Internet du magazine Courrier International a publié, lien à l'appui, un de nos articles sur le cinéma nord-coréen ;


- le 26 juin 2008, La Voix du Nord et Nord Eclair ont rendu compte du départ pour la Corée, depuis le département du Nord, d'un container chargé de vivres et de médicaments, pour venir en aide aux populations coréennes sinistrées, grâce à l'action conjointe du Secours populaire français et de l'AAFC, qui s'était traduite notamment par l'organisation d'une soirée de solidarité au Sénat le 1er décembre 2007 ;


- la projection-débat à Dijon du 22 août 2008, autour du film Where are you going ?, a donné lieu à des annonces dans le quotidien local Le Bien Public les jours précédant la manifestation ;


- enfin, le numéro du troisième trimestre 2008 de Hamkae, journal de l'association Racines coréennes, l'association des adoptés Français d'origine coréenne, a publié un entretien avec le secrétaire général de l'AAFC sur la réunification de la Corée.


Cette couverture de nos activités, dont notre site Internet rend régulièrement compte, est un hommage à la qualité de nos analyses pour faire connaître la situation de la Corée, en faisant ainsi entendre une autre voix. A cet égard, il est encourageant que plusieurs articles parmi les plus lus sur notre site Internet soient, d'une part, notre lettre aux dirigeants de la chaîne de télévision M6 suite à la rediffusion d'un reportage "à sensations" sur la Corée du Nord, et d'autre part une analyse de la BD Pyongyang de Guy Delisle, dont d'aucuns voudraient faire un témoignage documentaire irréfutable sur la Corée du Nord.


4. Des rencontres d'amitié et de solidarité avec nos amis coréens, en présence notamment de Son Excellence Son Musin, délégué général de la République populaire démocratique de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, ont eu lieu à l'occasion à chacune des principales fêtes nationales de la RPDC : le 16 février 2008,  date de l'anniversaire du dirigeant Kim Jong-il, le 12 avril 2008, lors de la promenade sur la Marne où notre ami Maurice Cukierman a rappelé le rôle éminent joué par le Président Kim Il-sung dans l'histoire du 20ème siècle, le 5 septembre, à l'occasion du soixantième anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée, sans oublier ni notre traditionnelle fête champêtre de Champlan – qui a été couplée, le 7 juin 2008, avec une assemblée générale extraordinaire de l'AAFC ayant permis d'actualiser nos statuts – ni la réception par Son Excellence Son Musin du bureau de l'AAFC, le 20 décembre dernier. Nous entendons poursuivre et développer ces rencontres et ces échanges réguliers avec les représentants du gouvernement de la RPDC en France, tout en restant naturellement ouverts aux propositions de rencontre qui pourront nous être adressées par tous les Coréens vivant en France.


5. Suite notamment à la manifestation de solidarité au parc Montsouris, le 13 juillet 2008, où des démonstrations de Taekwon-Do et de musique traditionnelle coréenne se sont poursuivies par un pique-nique agrémenté par les numéros d'un magicien professionnel, 1.600 euros ont été remis directement aux élèves de l'école n° 1 de Moranbong, à Pyongyang, par la délégation de l'AAFC présente en Corée en septembre 2008, pour l'acquisition de matériel informatique ; la remise de quelque 20 kg de matériel pédagogique, le 13 décembre 2008, à des professeurs coréens en formation en France, témoigne de la volonté de l'AAFC d'approfondir son action dans le domaine éducatif, à la fois en direction de l'école n° 1 de Moranbong avec laquelle l'AAFC est jumelée  et pour la promotion de la francophonie dans cette partie du monde ; 


6. Dans le domaine du sport, par l'intermédiaire de l'AAFC, Maître Ri Yong-sok, président du comité technique de la Fédération Internationale de Taekwon-Do, a été invité les 5 et 6 avril 2008 par le cénacle Rémi Mollet, préparant ainsi un approfondissement des échanges franco-coréens autour de ce sport, en vue notamment de la venue en France d'une délégation de Taekwon-Doïstes ;


7. Les échanges doivent s'intensifier dans le domaine culturel, après que l'année 2008 a été marquée par la mise en place de contacts et d'échanges entre l'AAFC et la Société coréenne d'importation et d'exportation de publications (KPEIC). Peut ainsi être examinée la possibilité d'acheter et de projeter des films coréens ;


8. Dans le domaine économique, des contacts ont été noués en 2008 et doivent être approfondis en 2009 avec l'Association France-Asie, des consultants et des entreprises spécialisés, par exemple dans le domaine de la bande dessinée, en vue d'encourager la progression des investissements français en RPDC ;


9. Après le voyage de septembre 2008, une délégation de membres de l'AAFC pourrait à nouveau se rendre en RPD de Corée cet été , dans le cadre éventuellement d'un déplacement commun avec Korea-is-One.


Ces actions ne prennent tout leur sens que dans le cadre de la solidarité internationale : l'AAFC est partie prenante du Comité international de liaison pour la paix et la réunification de la Corée (CILRECO), dont la présidence s'est réunie à Paris en mars dernier. A cet effet, je tiens, en mon nom personnel comme au nom de l'AAFC, à rendre hommage au travail effectué par le secrétaire général du CILRECO Guy Dupré.


Afin de coordonner les différentes initiatives et approfondir les programmes de coopération, le bureau de l'AAFC a décidé, en liaison avec nos amis belges de Korea-is-One, d'inviter en France et en Belgique une délégation de l'Association d'amitié Corée-France, cet automne, à l'occasion du quarantième anniversaire de l'AAFC. Rencontrer des responsables politiques ainsi que du monde économique, éducatif, social, sportif et culturel ; faire découvrir les hauts lieux de la culture française ; signer des accords de coopération ; faire connaître la Corée et les Coréens en organisant des rencontres diverses... Les tâches à accomplir seront nombreuses. Elles nécessitent, dès à présent, l'implication de toutes et de tous. Les Coréens comptent sur nous, l'AAFC sait pouvoir compter sur vous. Nous invitons donc chacune et chacun à rejoindre le comité d'organisation de cet événement exceptionnel, en vous inscrivant dès à présent auprès du bureau de l'AAFC. Nous traduirons ainsi en actes notre volonté commune de contribuer à l'édification d'un monde de paix, de justice et de progrès.

 

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Présentation

Recherche

Recommander

D'où venez-vous?

Aujourd'hui

Depuis le début de ce mois
Locations of visitors to this page

 

Ebuzzing - Top des blogs - International

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés