Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Assemblée générale de l'AAFC du lundi 15 avril 2013

Rapport d'orientation

présenté par Benoît Quennedey

vice-président de l'Association d'amitié franco-coréenne

en charge des actions de coopération

 

 

 

Au moment où les questions, si ce n'est bien souvent les critiques, se multiplient dans les médias sur le rôle attribué à la RPD de Corée dans l'escalade actuelle des tensions, nous, membres de l'Association d'amitié franco-coréenne, devons faire preuve de pédagogie et de réalisme.

 

Nous devons faire preuve de pédagogie : non, ce n'est pas la première fois que la République populaire démocratique de Corée dénonce l'accord d'armistice de 1953. Non, ce n'est pas la première fois que, lors de tensions entretenues par l'armée américaine, cette année par le plan Playbook, Pyongyang menace les Etats-Unis et la Corée du Sud d'une riposte des plus fermes, dans un langage qui relève davantage de la communication interne, vis-à-vis de la population nord-coréenne, que de la communication externe par rapport au reste du monde. Certes, les déclarations nord-coréennes se succèdent, jour après jour, mais il n'y a pas le signe d'un plan préétabli : au contraire, la RPD de Corée réagit au coup par coup, estimant que seule une force de dissuasion nucléaire garantit sa sûreté, ne voulant pas connaître le sort de l'Irak ou de la Libye. On peut ne pas partager ce point de vue, mais c'est un fait donné, et il faut partir du réel tel qu'il est pour tendre à l'idéal. 

 

Nous devons aussi faire preuve de réalisme. Dans le contexte actuel, nos projets de coopération sont rendus plus difficiles à mener, mais après la pluie viendra le beau temps : ne nous décourageons pas, continuons à agir dans nos domaines respectifs pour permettre, demain, de renouer le fil des coopérations bilatérales. Enfin, ne doutons pas que ce n'est qu'à l'issue de longues discussions que nous arriverons, peut-être, à convaincre nos interlocuteurs, un par un, que la présentation des causes de l'escalade est biaisée. Connaît-on un seul conflit, ou risque de conflit, où seulement l'une des parties aurait tous les torts et l'autre aucun ? Assez d'hypocrise sur la Corée du Nord ! Il est temps de voir les choses en face : les communicants de l'armée américaine ont préparé les opinions publiques occidentales à l'idée d'un nouveau conflit, alors que l'armée américaine est la seule à ce jour à avoir utilisé l'arme nucléaire. Il n'y a pas et ne peut y avoir de guerre juste. Rien ne saurait justifier que, soixante ans après la fin de la guerre de Corée qui a causé des millions de morts, un nouveau conflit meurtrier ne fasse des victimes parmi les Coréens eux-mêmes. Nous ne voulons pas, nous n'acceptons que des Coréens, demain, puissent combattre d'autres Coréens. Tel est le sens d'une pétition que nous proposons de soumettre prochainement, en votre nom, à des personnalités du monde culturel, universitaire et des médias.

 

Pour la paix, le dialogue et la réunification de la Corée, deux délégations de l'AAFC se rendront en RPD de Corée cette année : à l'occasion du 60ème anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée, le 27 juillet 1953, et du 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée, le 9 septembre 1948. Alors que les combats de la guerre de Corée prenaient fin il y a soixante ans cette année, nous devons aussi conduire un ensemble de manifestations, réunions et conférences, pour réaffirmer notre position intangible pour un traité de paix en Corée, fondé sur le retrait des troupes américaines et la dénucléarisation de toute la péninsule coréenne.

 

Au-delà des adhérents et sympathisants de l'AAFC, notre rôle est d'informer, de communiquer et de sensibiliser :

 

- en direction des milieux politiques, grâce notamment à nos contacts privilégiés avec des parlementaires, mais en nous appuyant aussi sur nos circuits d'échanges avec le ministère des Affaires étrangères ;

- en direction des milieux économiques, les actions de solidarité étant indissociables d'une connaissance toujours plus fine de la situation économique et sociale de la Corée, comme nous avons l'occasion de le faire lors de chacun de nos voyages d'amitié et d'études en RPDC ;

- en direction des médias, par une intensification des contacts noués avec des relais privilégiés, qui sont à l'écoute de nos positions et arguments même si, pour des raisons d'efficacité, il n'est pas toujours souhaitable de voir l'AAFC et ses dirigeants cités en tant que tels ;

- en direction des spécialistes de la Corée, en accompagnant ces derniers dans leurs démarches - y compris universitaires - vis-à-vis de la RPD de Corée, tout en multipliant les rencontres avec les acteurs des universités et des grandes écoles ;

- en direction du grand public, enfin, avec l'impérieuse nécessité de renforcer toujours davantage l'équipe de rédaction des blogs de l'AAFC.

 

Pour atteindre ces objectifs, il n'est de richesses que d'hommes. C'est vous, militantes et militants de l'AAFC, qui avez la possibilité de faire vivre, par vos relais politiques, syndicaux, professionnels, associatifs, le réseau d'échanges et de liens qui fait de notre Association un acteur unique, sans équivalent, dans la promotion des échanges entre la France et l'ensemble de la Corée. Pour ce faire, le renforcement des structures est indispensables, et il est impératif que des comités régionaux de l'AAFC couvrent progressivement l'ensemble du territoire nationale, pour étendre notre maillage territorial.

 

Aujourd'hui, la Corée est à un tournant. De nouvelles directions politiques sont en place, au Nord comme au Sud de la péninsule, mais aussi en Chine et au Japon, tandis qu'une nouvelle administration Obama a pris le relais aux Etats-Unis. Ce renouvellement sans précédent est porteur de risques, nous le voyons aujourd'hui, liés à une méconnaissance de l'autre, mais aussi riche de promesses. C'est à nous d'être à la hauteur des attentes de nos adhérents, mais aussi du peuple coréen qui voit en nous, au Nord comme au Sud, les militants désintéressés d'une cause qui emporte celle de la paix du monde. C'est au regard de nos ambitions que nous seront jugés et appréciés : les seuls combats perdus d'avance sont ceux qui n'ont pas été menés. Forts de cet espoir et de nos convictions, engageons-nous résolument sur le chemin de la paix, de la justice et de la liberté !

Partager cette page

Repost 0
Publié par

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Teads - Top des blogs - International

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)