Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 00:07

Compétition internationale universitaire multi-sports organisera par la Fédération internationale du sport universitaire (FISU), l'Universiade tiendra, en 2015, sa XXVIIIème édition d'été dans la ville sud-coréenne de Gwangju. Des contacts ont d'ores et déjà été pris par les organisateurs pour qu'une équipe coréenne unifiée participe à cet événement. L'Association d'amitié franco-coréenne formule des voeux de plein succès pour qu'aboutisse ce projet, qui serait le symbole de l'unité de la nation coréenne.

 

En juillet 2012, un accord a été signé entre le comité d'organisation de l'Universiade d'été 2015 de Gwangju et Wilfried Lemke, conseiller spécial au bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix (acronyme anglais : UNOSDP). L'objectif est ambitieux, mais à la hauteur des espoirs de tous les Coréens pour montrer que leur pays peut parler d'une seule voix sur la scène internationale : constituer une équipe unifiée en vue de cet événement sportif qui rassemble des étudiants de plus de 150 pays du monde, alors que la Corée du Sud accueillera la XXVIIIème édition d'été dans la ville de Gwangju, foyer des luttes en Corée du Sud - notamment étudiantes - contre le régime militaire sud-coréen et pour la démocratie.

 

ban_ki_moon_universiade-2015_Gwangju.jpgLe 29 octobre 2012, ce projet a reçu un soutien de poids en la personne du Sud-Coréen Ban Ki-moon (photo à gauche), secrétaire général de l'ONU, lors d'une manifestation à Séoul pour la promotion de la diplomatie sportive. Ban Ki-moon a déclaré : la rencontre mondiale du sport universitaire de 2015 à Gwangju « sera une merveilleuse opportunité pour les étudiants de se rassembler autour du sport et de la culture, des valeurs et de l’entente (...) Nous étudions même la possibilité que cette première équipe coréenne unifiée concoure ensemble pendant l’événement ».

 

Si les deux Corée ont à plusieurs reprises défilé ensemble sous une même bannière lors des cérémonies d'ouverture de manifestations sportives internationales, en particulier lors des Jeux olympiques, à l'époque de la diplomatie du "rayon de soleil", constituer une équipe unifiée représente une étape supplémentaire, plus rarement franchie. Les précédents sont déjà anciens et datent de 1991 : Coréens du Nord et du Sud avaient alors joué ensemble lors de la coupe du monde de football des moins de 20 ans, et une équipe unifiée avait aussi été constituée pour les championnats du monde de tennis de table au Japon.

 

La Corée du Sud a déjà accueilli les Universiades, à Taegu en 2003. Cette édition avait d'ailleurs été marquée par le plus grand nombre à ce jour de nations participantes (174). La ville de Gwangju a été sélectionnée, le 15 mars 2009, pour accueillir l'édition d'été 2015, en l'emportant face aux candidatures d'Edmonton, au Canada, et de Taipei.

 

Lors de la dernière édition des Universiades d'été, en 2011 à Shenzhen, la République de Corée (du Sud) s'est classée troisième au tableau des médailles, en emportant 28 médailles d'or, 21 médailles d'argent et 30 médailles de bronze. Pour sa part, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) avait décroché 2 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze.

 

Sources : AAFC, Yonhap (dont photo).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)