Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 23:39

Le 19 février 2012, le bureau politique du Comité central du Parti du travail de Corée (PTC) a annoncé la réunion d'une conférence du Parti mi-avril 2012, alors que le 15 avril marquera le centième anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Il s'agira de la seconde conférence du PTC organisée en l'espace d'un an et demi, après celle qui s'était réunie le 28 septembre 2010 à Pyongyang, et de la quatrième dans l'histoire de la RPD de Corée.

conference_parti_du_travail_de_coree.jpg 

Le 28 septembre 2010, soit deux semaines avant le 55ème anniversaire de la fondation du Parti du travail de Corée (PTC), la troisième conférence du PTC (photo ci-dessus) avait constitué la plus importante réunion du Parti depuis le Congrès de 1980. A cette occasion, les délégués avaient réélu Kim Jong-il secrétaire général, puis procédé à une révision des statuts du Parti et renouvelé les organes suprêmes du PTC, consacrant ainsi l'émergence d'une nouvelle génération de dirigeants - au premier rang desquels le général Kim Jong-un, devenu vice-président de la Commission militaire centrale du PTC.

 

 Un an et demi plus tard, le bureau politique du Comité central du PTC a annoncé, le 19 février 2012, qu'une nouvelle conférence du PTC se tiendrait "mi-avril", correspondant au centième anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, fondateur de la RPD de Corée. L'ordre du jour de la conférence n'a pas été précisé, sinon qu'il s'agissait d'honorer la mémoire du généralissime Kim Jong-il, disparu le 17 décembre 2011.

De nombreux observateurs étrangers prévoyaient des annonces politiques en RPD de Corée à l'occasion des cérémonies d'anniversaire du 15 avril 2012. Le renouvellement des instances dirigeantes du PTC se poursuit donc, malgré la disparition du Président Kim Jong-il, ce qui indique une stabilité et une continuité du pouvoir en République populaire démocratique de Corée.

 

Sources : AAFC, KCNA (source reproduite sur le blog en coréen de l'AAFC).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)