Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 00:25

A l'issue du sommet du G20 qui s'est tenu à Séoul les 11 et 12 novembre 2010, le président sud-coréen Lee Myung-bak s'est entretenu avec son homologue français Nicolas Sarkozy. Avant même cette rencontre, le chef d'Etat français avait annoncé lors d'une conférence de presse un accord sur la restitution des archives royales coréennes, sous la forme d'un prêt pour cinq années, renouvelable ensuite tous les cinq ans. En revanche, les discussions sur l'accord de libre échange entre les Etats-Unis et la Corée du Sud n'ont pas progressé, à l'issue d'un sommet où les chefs d'Etat et de gouvernement n'ont convenu que d'un plan d'action renvoyant à plus tard des mesures concrètes sur les taux de change et les balances des paiements courants.

 

nicolas_sarkozy_lee_myung_bak.jpg

 

Est-ce l'épilogue pour le seul irritant des relations bilatérales entre la France et la République de Corée (du Sud) ? Peu avant sa rencontre avec son homologue sud-coréen Lee Myung-bak (photo ci-dessus : Yonhap) à l'issue du sommet du G20 à Séoul, le président Nicolas Sarkozy a annoncé, lors d'une conférence de presse, que les archives royales coréennes Uigwe aujourd'hui déposées à la Bibliothèque nationale de France feraient l'objet d'un prêt pour cinq ans, qui serait ensuite renouvelé tous les cinq ans. Un accord bilatéral aurait été trouvé sur cette base, alors que le ministère des Affaires étrangères et européennes n'avait formulé, le 20 mai dernier, qu'une réponse d'attente à une question écrite à ce sujet du sénateur Michel Guerry.

 

Favorable à la restitution des archives royales pillées par la France en 1866, l'Association d'amitié franco-coréenne salue la solution d'un prêt à long terme, même si elle observe qu'elle laisse en suspens la question de la propriété des archives coréennes, qui resteraient formellement partie intégrante des collections françaises.

 

Toujours en ce qui concerne le patrimoine coréen, lors d'une discussion téléphonique dans la nuit du 8 au 9 novembre, les ministres des Affaires étrangères japonais et sud-coréen ont convenu de la restitution par Tokyo de 1.205 archives royales coréennes, dont la liste reste toutefois à établir avant la conclusion d'un accord qui sera soumis à la ratification des deux Parlements. Si 1.400 biens culturels coréens avaient été restitués lors de l'accord nippo - sud-coréen de 1965 ayant normalisé les relations diplomatiques entre Séoul et Tokyo, l'administration sud-coréenne en charge de l'héritage culturel estime que plus de 300.000 biens coréens doivent encore être rendus.

 

La rencontre bilatérale entre les chefs d'Etat français et sud-coréen a aussi permis de faire le point sur les résultats du sommet, alors que la France prendra l'an prochain la présidence du G20, dont le prochain sommet est prévu à Cannes en novembre 2011. Les chefs d'Etat et de gouvernement réunis à Séoul ont reporté à la fin du premier semestre 2011 l'élaboration de grandes lignes sur les taux de change et les balances des paiements courants.

 

Toujours en marge du sommet du G20, une rencontre a eu lieu entre le président Lee Myung-bak et son homologue américain Barack Obama, sans parvenir à un accord sur les points restant en litige dans l'accord de libre échange entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. Signé en 2007, l'accord n'a toujours pas été ratifié par les deux Parlements. Les Etats-Unis entendent limiter les réductions de taxes douanières sur les pièces détachées importées, utilisées sur des voitures destinées à l'exportation. Par ailleurs, ils souhaitent lever l'interdiction de n'exporter vers la Corée du Sud que de la viande de boeufs âgés de moins de trente mois.

 

Sources :

- AAFC ;

- KBS, "La France d’accord pour prêter à long terme les archives royales coréennes de la BNF", 12 novembre 2010 (dont photo) ;

- KBS, "Le G20 reporte à 2011 l’élaboration des grandes lignes sur les taux de change et les équilibres commerciaux", 12 novembre 2010 ;

- KBS, "Libre échange : vers de nouvelles négociations entre Séoul et Washington", 12 novembre 2010 ;

- KBS, "Le Japon rendra plus de 1.200 textes anciens à la Corée du Sud", 9 novembre 2010 ; 9 novembre 2010 ;

- KBS, "Rencontre entre les responsables du commerce sud-coréen et américain au sujet de l'ALE", 8 novembre 2010. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)