Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 05:00

La réunion du comité national de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC), le 8 février 2013, est intervenue dans un contexte particulier pour la péninsule coréenne, marqué par une grave montée des tensions. L'AAFC a réaffirmé son attachement à la paix dans une région du monde qui a déjà payé un très lourd tribut à la guerre froide, il y a deux générations : la guerre de Corée avait non seulement enteriné la division d'un pays unifié depuis quatorze siècles, mais aussi causé trois millions de morts et d'irréversibles destructions. Le comité national de l'AAFC a également fixé les prochaines échéances pour l'activité de l'association, avant que les membres de l'AAFC ne soient rejoints par S.E. Yun Yong-il et ses collaborateurs, à l'occasion de la Fête de l'Etoile brillante qui marque, en République populaire démocratique de Corée, l'anniversaire de naissance du dirigeant Kim Jong-il.

Dans le lourd contexte d'escalade des tensions qui marque actuellement la péninsule coréenne, le comité national de l'AAFC, réuni le 8 février 2013 à la Maison des associations du 16ème arrondissement, siège de son comité régional pour l'Ile-de-France, a tout d'abord réaffirmé la position constante de l'AAFC en faveur de la paix et du dialogue dans la péninsule coréenne, et qui sont le corollaire nécessaire à une réunification de la Corée par les Coréens eux-mêmes.

Comite-national-AAFC_8-fevrier-2013.jpg

S'agissant des activités à venir au cours des prochains mois, le comité national de l'AAFC a notamment convenu d'une rencontre-débat pour la paix en Corée, à la fin du premier semestre. Les activités de solidarité doivent être marquées par l'organisation d'un concert de solidarité, envisagé au printemps. Enfin, il a été discuté les modalités d'accueil de deux délégations de l'AAFC en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) à l'occasion des commémorations de l'armistice ayant marqué la fin de la guerre, le 27 juillet 1953, et de la proclamation de la République, le 9 septembre 1948. Des membres et sympathisants belges de l'AAFC doivent se joindre aux délégations françaises à ces occasions. Les voyages seront ouverts aux membres de l'AAFC, qui recevront prochainement un coupon-réponse à renvoyer comportant des informations pratiques ; ils peuvent d'ores et déjà prendre contact avec le bureau de l'AAFC s'ils sont intéressés par ces déplacements, d'une durée chacun d'une quinzaine de jours. Par ailleurs, le comité coréen de solidarité des peuples du monde et l'Association d'amitié Corée-France, homologue coréen de l'AAFC, ont accepté, sur la demande de l'AAFC, de tenir compte de la situation financière et matérielle des étudiants adhérents à l'AAFC, en prévoyant pour ces derniers des frais de séjour réduits en RPDC.

Par ailleurs, des membres du comité régional Bretagne de l'AAFC ont pris l'initiative, avec les amitiés franco-chinoises, d'un déplacement en mai dans la province autonome de Yeonbyeon de Chine, où vit une minorité coréenne de plus de 2 millions de personnes. Le Président Kim Il-sung, fondateur de la RPDC, y a mené une lutte commune, avec les communistes chinois, contre l'occupation japonaise et pour la libération de la Mandchourie et de la Corée.

A l'issue de leur réunion, les membres du comité national de l'AAFC ont été rejoints par d'autres adhérents ainsi que S.E. Yun Yong-il, délégué général de la RPD de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, et ses collaborateurs, à l'occasion de la fête nationale du 16 février en RPDC. Il a été projeté un film sur le lancement réussi du satellite Kwangmyonsong-3 le 12 décembre 2012, et une exposition de photos a témoigné des changements en cours au Nord de la péninsule coréenne dans l'édification d'une nouvelle puissance économique.

Andre-Aubry_Yun-yong-il.jpg

Dans son intervention au nom du bureau de l'AAFC, Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, a souligné le combat permanent de l'AAFC pour la paix en Corée et la solidarité entre les peuples français et coréen dans tous les domaines, économique, politique et culturel. Plaidant pour de nouvelles actions bilatérales de coopération, il a souligné que la volonté d'indépendance des Coréens de la RPDC trouvait écho, en France, dans la politique menée par le général de Gaulle qui avait refusé un alignement sur les deux superpuissances de la guerre froide.

S.E. Yun Yong-il a souligné la fierté du peuple coréen d'avoir accédé au rang des dix puissances engagées dans la conquête spatiale. Il a souligné la volonté déterminée d'indépendance de la République populaire démocratique de Corée dans l'édification d'un pays puissant et prospère, sous la conduite du Président Kim Jong-un, Premier secrétaire du Parti du travail de Corée. Les doubles standards appliqués par les Etats-Unis, ennemi juré du peuple coréen, ne sont pas conformes au droit international : le peuple coréen de RPDC est prêt tant au dialogue avec les Etats-Unis en vue de signer un traité de paix si le gouvernement américain y est disposé, qu'à la guerre si les circonstances ne laissent pas d'autre issue.

 Yun-yong-il_8_fevrier_2013.jpg

 

Photos Alain Noguès.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)