Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 22:09

A l'issue de sa visite de près de trois semaines en Europe, une délégation du ministère des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), conduite par le vice-ministre M. Kung Sok-ung, a rencontré le président, des vices-présidents et le secrétaire général de l'Association d'amitié franco-coréenne le mardi 20 septembre 2011, à Antony. 

 
kung_sok_ung_jack_lang.jpgUne délégation du ministère des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), conduite par le vice-ministre M. Kung Sok-ung (à gauche avec Jack Lang, le 9 novembre 2009, source), a quitté Pyongyang le 30 août 2011, pour une visite en Europe qui l'a menée en Belgique, dans le cadre d'une rencontre notamment avec des représentants de la Commission européenne et du Conseil européen, en Pologne, en Serbie, en Suisse et en Turquie. La France était la dernière étape de ce programme, la délégation de RPDC ayant séjourné dans notre pays du 16 au 20 septembre.
 
La visite en France faisait suite à une intensification des échanges diplomatiques bilatéraux entre Paris et Pyongyang : après une visite en République populaire démocratique de Corée de sénateurs membres du groupe d'étude et de contact France - RPD de Corée, en juin dernier, le directeur Asie-Océanie du ministère français des Affaires étrangères et européennes, M. Paul Jean-Ortiz, s'est rendu en RPDC de Corée, où il a présenté le 12 juillet à ses futurs interlocuteurs nord-coréens M. Olivier Vaysset. M. Vaysset, qui aura le statut de diplomate, doit s'installer à Pyongyang le 3 octobre, en tant que directeur du bureau français de coopération : ce sera la première représentation diplomatique française permanente en RPDC. L'AAFC souhaite qu'il s'agisse d'une première étape dans l'établissement rapide de relations diplomatiques complètes entre la France et la République populaire démocratique de Corée.
 
Le contexte apparaît favorable à un essor des échanges franco - nord-coréens dans différents domaines, notamment économiques, culturels et de solidarité, alors que les échanges diplomatiques s'intensifient en vue d'une reprise des pourparlers à six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, à laquelle appelle la République populaire démocratique de Corée sans conditions préalables. 
 
Alors que des membres du CILRECO et du bureau national de l'AAFC avaient déjà rencontré M. le vice-ministre Kung Sok-ung lors d'une précédente visite en France en mai 2008, une nouvelle rencontre a eu lieu à Antony le 20 septembre. L'AAFC a présenté ses actions conduites en faveur de la solidarité, de la paix et de la réunification dans la péninsule coréenne, tout en faisant le point sur les perspectives nouvelles de coopération ouvertes par l'ouverture d'une représentation diplomatique française à Pyongyang. Elle a exprimé son soutien au peuple coréen dans l'édification d'un pays puissant et prospère, et appuyé les efforts diplomatiques conduits dans la péninsule pour résoudre les différends par la voie du dialogue et de la négociation.

Les échanges se sont poursuivis lors d'un déjeuner offert par l'AAFC en l'honneur de la délégation.

 

Outre les membres de la délégation du ministère des Affaires étrangères de la RPD de Corée, ont pris part aux discussions André Aubry, président de l'AAFC, Guy Dupré, vice-président délégué, Bernard Ferrand et Benoît Quennedey, vices-présidents, Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, ainsi que Son Excellence M. Yun Yong-il, délégué général de la RPDC auprès de la République française, ambassadeur auprès de l'Unesco, MM. Jon Hyong-jong, Dong Chol-ho et Ri Tok-son, conseillers à la délégation générale de RPDC en France.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)