Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 09:27

Le 8 septembre 2010, l'ancien ministre Jack Lang, envoyé spécial du président de la République pour la Corée du Nord, a participé à la réception offerte par S.E. Son Musin, délégué général de la République populaire démocratique de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée le 8 septembre 1948.

 

jack lang son musin2Bien que récemment appelé à d'autres fonctions sur la scène internationale (fin août, il a été nommé conseiller spécial sur les questions juridiques liées à la piraterie au large des côtes de la Somalie par Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies), Jack Lang, envoyé spécial du Président de la République pour la Corée du Nord, suit toujours de très près l'évolution de la situation dans la péninsule coréenne. Après avoir proposé l'ouverture d'un bureau français d'action culturelle et de coopération à Pyongyang dans le cadre de sa mission auprès de Nicolas Sarkozy, il a participé à la réception organisée par S.E. Son Musin, délégué général de la République populaire démocratique de Corée en France, le 8 septembre 2010. Jack Lang était déjà présent à une réception organisée par la représentation nord-coréenne en France, le 10 février 2010. Le dossier de mise en place d'une représentation diplomatique française en RPD de Corée apparaît toutefois aujourd'hui bloqué, suite au naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan.

 

petition_paix_en_Coree.jpgToujours présente à la réception organisée à l'occasion de la fondation de la République populaire démocratique de Corée, la direction de l'Association d'amitié franco-coréenne a pu à nouveau rencontrer M. Lang. Elle a également relayé la pétition en faveur d'un traité de paix en Corée, qui a déjà reçu 30.000 signatures dans le monde entier : un traité de paix doit remplacer l'accord d'armistice ayant clos la guerre de Corée en 1953, s'accompagner du retrait des forces américaines du Sud de la péninsule, et ouvrir la voie à l'établissement de relations diplomatiques complètes entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée, ainsi qu'à la dénucléarisation de toute la péninsule coréenne.

Photographies : Alain Noguès

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations France-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)