Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 21:13

L'Association d'amitié franco-coréenne reproduit ci-dessous, avec l'autorisation de son auteur, une lettre adressée le 20 août 2012 à France Télévisions par M. Jean-Paul Batisse, professeur à l'Université de Reims. Monsieur Batisse s'élève contre le traitement réservé par la télévision publique française à la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) pendant les Jeux olympiques de Londres.


Lettre FT 20082012

Madame, Monsieur,

Pendant les Jeux Olympiques un Armand ou Arnaud, spécialiste des sports de combat, s'est cru en droit d'énoncer des contre-vérités sur la situation politique en Corée du Nord. Une athlète de ce pays ayant décroché l'or, il a attiré l'attention sur son « sourire forcé » (« elle ne doit pas rire souvent, elle vient du régime le plus dur du monde »).

Ce nouveau spécialiste de l'Extrême Orient ne semble pas savoir que toutes les villes de ce pays furent rasées jusqu'au sol par les Américains qui, à ce jour, n'ont toujours pas signé de traité de paix avec la Corée, ce qui explique les difficultés auxquelles ce pays est confronté. La France est le seul pays d'Europe a ne pas l'avoir reconnue, en partie à cause de commentaires tels que ceux de Monsieur A. Par ailleurs, les sportifs coréens, qui se distinguent souvent dans les compétitions internationales, jouissent d'un très grand prestige chez eux. La Corée du Nord a même été nommée le « pays du sourire » par un journaliste de la BBC qui a fait un documentaire sur ce pays (« Holidays in the 'Axis of Evil' »).

Pourriez-vous rappeler à ce monsieur qu'il est employé pour commenter les sports et non la politique internationale ? Je vous en remercie.

 

L'Association d'amitié franco-coréenne félicite M. Jean-Paul Batisse pour son initiative. Il appartient en effet à chaque citoyen attaché au dialogue et à la paix de ne pas laisser passer de tels commentaires, surtout venant d'un journaliste sportif officiant sur une chaîne publique pendant la « trêve olympique ».

Après vérification, le journaliste qui réagit ainsi devant la médaille d'or remportée par la judokate nord-coréenne An Kum-ae est Arnaud Roméra. Monsieur Roméra est un récidiviste puisque, toujours pendant les JO de Londres, il a dit à l'antenne à propos d'un autre judoka coréen : « Il ne ressemble pas à grand-chose. » Quand l'ignorance le dispute à la bêtise... La déclaration du journaliste de France Télévisions était tellement déplacée qu'elle a été pointée par d'autres médias.

Après les pseudo-enquêtes exclusives et les docu-fictions aussi idiots que manipulateurs, l'Association d'amitié franco-coréenne déplore que les retransmissions d'événements sportifs constituent le nouveau canal par lequel certains se croient autorisés, sous couvert d'information, à déverser leur fiel sur un pays et un peuple dont ils ignorent tout ou presque.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Corée et médias
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)