Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 23:03

L'actualité de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), telle qu'elle ressort des dépêches de l'agence KCNA, a été marquée par la célébration du 66ème anniversaire de la fondation de l'Union des enfants coréens : 45.000 écoliers, dont plus de 20.000 originaires de toutes les provinces, ont participé aux cérémonies commémoratives à Pyongyang, dont le point d'orgue a été le second discours public télévisé du général Kim Jong-un.

 

Fondée le 6 juin 1946 par le Président Kim Il-sung, l'Union des enfants coréens (UEC) a répondu, dès sa création, à l'objectif de poursuivre de génération en génération l'oeuvre révolutionnaire léguée par la guérilla antijaponaise, dans l'édification du socialisme en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). La transmission des valeurs politiques, culturelles et morales répond également à la tradition coréenne, marquée par la prégnance des principes confucéens dans les sociétés asiatiques d'Extrême-Orient.

 

Dans ce contexte, l'avènement d'un nouveau dirigeant, le général Kim Jong-un, à la tête du Parti, de l'armée et de l'Etat en RPDC, coïncide avec des manifestations de grande ampleur à Pyongyang, du 3 au 8 juin 2012, à l'occasion du 66ème anniversaire de la fondation de l'UEC, matrice des différentes organisations de jeunesse, comme les mouvements de pionniers. La nouvelle direction de la RPD de Corée entend ainsi souligner que les efforts accomplis dans l'édification d' "un pays puissant et prospère" le sont pour le bien des générations futures, les enfants étant les "rois" du pays, selon l'expression utilisée par le Président Kim Il-sung, et auquel a succédé le dirigeant Kim Jong-il.

 

La généralisation de l'enseignement primaire et secondaire obligatoire, pendant une durée de onze années, a été une priorité de la jeune RPD de Corée, qui a également mis en place un système étendu de maternités et de crèches, en ayant opéré des choix peu banals. Ainsi, les Nord-Coréens s'enorgueillissent que la maternité de Pyongyang est la seule au monde dont le plafond d'une des salles est constellé de pierres précieuses.

 

arrivee_delegues_KCU_a_Pyongyang.jpg

Les 45.000 enfants qui participent aux manifestations de l'anniversaire de l'UEC ont été sélectionnés pour leur exemplarité. Comme les délégués adultes qui sont présents aux cérémonies commémoratives de la RPD de Corée, les délégués de l'UEC ont visité les hauts lieux de l'histoire révolutionnaire à Pyongyang, mais aussi les restaurants les plus réputés ou encore la ferme de fruits de Taedonggang, ainsi que les endroits dédiés à l'épanouissement et aux loisirs des enfants et des jeunes dans la capitale nord-coréenne : le parc d'attraction de Kaeson, le zoo national, le palais des enfants (ci-dessous) ou encore l'Université Kim Il-sung. Les habitants de Pyongyang n'avaient pas ménagé leurs efforts pour offrir le meilleur accueil aux délégués, suivant la tradition d'hospitalité coréenne.

 

delegues_union_des_enfants_au_palais_des_enfants.jpg

 

delegues_enfants_coreens_parc_attraction.jpg

 

Le 6 juin 2012, jour anniversaire de la fondation de l'UEC, Kim Jong-un, lui-même un des plus jeunes dirigeants au monde, a prononcé son second discours public télévisé après celui des cérémonies du 15 avril 2012, témoignant ainsi de son attachement aux questions touchant à la jeunesse, à l'occasion des premières manifestations d'une telle ampleur pour marquer l'anniversaire de l'UEC.

 

Il a souligné que la jeunesse constituait un trésor plus précieux que 100 millions de tonnes d'or et d'argent, car elle représentait l'avenir et l'espoir. Toujours selon le général Kim Jong-un, les rangs des millions de jeunes révolutionnaires coréens n'ont d'équivalent dans aucun autre pays au monde, et sont la fierté du Parti et du peuple coréen, ainsi que la garantie de la poursuite de l'oeuvre de leurs prédécesseurs dans l'édification du socialisme - depuis les années de la lutte armée antijaponaise et de la guerre de libération de la patrie (guerre de Corée, 1950-1953). Il a souligné la priorité accordée par le Président Kim Il-sung et le général Kim Jong-il aux affaires relatives à la jeunesse comme les plus importantes pour le Parti et l'Etat.

 

Il a dressé le tableau de l'avènement d'une Corée puissante, dont tous les habitants vivraient en harmonie et où chaque maison retentirait de rires. Kim Jong-un a exhorté les délégués à respecter la morale socialiste, à être de bons camarades, respectueux de leurs professeurs et de leurs aînés - devenant les piliers de la Corée à l'ère de la politique de Songun.

 

kim_jong_un_enfants.jpg

 

kim_jong_un_enfants_2.jpg

Source : KCNA.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)