Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 22:59

Les acrobates de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) ont obtenu le premier prix au 28e Festival international du cirque de Rome "Golden Circus", qui s'est tenu du 23 décembre 2011 au 8 janvier 2012, confirmant leur tradition d'excellence.

590x415-images-stories-goldencircus.jpg
L'époustouflant numéro d'acrobatie de la RPD de Corée "Flying girls" ("Les filles volantes") a obtenu le premier prix au 28e Festival international du cirque de Rome "Golden Circus", qui s'est tenu du 23 décembre 2011 au 8 janvier 2012, et réunissait des acrobates de huit pays - dont la RPD de Corée, le Canada, Cuba, la Mongolie, la Russie et l'Ukraine.

 

Les athlètes nord-coréens ont obtenu également le prix technique du festival italien, le prix artistique et le prix de la Ville de Rome.

 

Les artistes de la troupe de Pyongyang viennent de terminer leur tournée dans le Nord de la France pour rejoindre les Pays-Bas, tandis que d'autres acrobates ont participé à une tournée internationale en Espagne du 3 décembre 2011 au 8 janvier 2012, témoignant de l'excellence de la tradition artistique des acrobates coréens de la République populaire démocratique de Corée.

Sources : AAFC, KCNA. Voir aussi le site du Festival international du cirque de Rome "Golden Circus".

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)