Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 08:44

Le 9 septembre 2013, à l'occasion du 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire et démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), une grande parade civile et militaire a été organisée à Pyongyang, en présence du Maréchal Kim Jong-un, Premier secrétaire du Parti du travail de Corée, et de délégations étrangères, dont une de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC). Cette cérémonie a représenté le principal événement qui s'est tenu à l'occasion de la fête nationale de la RPD de Corée, également marquée par un concert donné par l'Ensemble de chant et de danse des forces de sécurité intérieure du peuple coréen (FSIPC), un banquet au restaurant Okryu, un spectacle de cirque et un spectacle donné par le groupe artistique de la Ligue de la jeunesse socialiste Kim Il-sung. La veille, le Maréchal Kim Jong-un avait inauguré la rue des scientifiques Unha (du nom du satellite lancé avec succès par la RPD de Corée) et une rencontre nationale s'était tenue à la Maison de la culture du 25 avril. Des cérémonies ont eu lieu aux cimetières des martyrs révolutionnaires et des combattants morts pour la RPD de Corée, tandis qu'une représentation exceptionnelle du spectacle de gymnastique de masse "Arirang" a commémoré la fondation de la République populaire démocratique de Corée.

137879099887 20130911

Alors que les cérémonies du 60ème anniversaire de la fin de la guerre de Corée avaient été marquées par la présence de représentants d'Etats étrangers à la tribune d'honneur, le choix a été fait, pour la parade militaire et civile du 9 septembre 2013, d'assurer quasi-exclusivement la présence de représentants des institutions coréennes à la tribune d'honneur aux côtés, notamment, du Maréchal Kim Jong-un. Les seules exceptions ont porté sur la présence du numéro un d'un parti frère du Parti du travail de Corée, et de représentants des Coréens du Japon et de Chine : Kwon Sun-hwi, conseiller au Comité exécutif central de l'Association des résidents coréens au Japon (Chongryon), et Choe Un-bok, présidents de l'Association générale des Coréens en Chine.

Alors que le discours du 27 juillet 1953, à l'occasion de l'anniversaire de l'armistice, avait été prononcé par Choe Ryong-hae, vice-président de la Commission militaire centrale du Parti du travail de Corée, au regard du caractère militaire de l'armistice célébré en RPDC comme la victoire dans la guerre de libération de la patrie, le 9 septembre 2013 c'est le Premier ministre Pak Pong-ju qui s'est exprimé, après qu'eurent retenti 21 coups de canon et qu'eurent été joués le Chant du Général Kim Il-sung et le Chant du Général Kim Jong-il. Pak Pong-ju a souligné l'union du peuple et de l'armée autour du dirigeant et du Parti dans la construction d'une puissance socialiste.

La Garde rouge des ouvriers et des paysans - fondée en 1959, et qui a pris son nom actuel le 10 octobre 2010, à l'occasion du 55ème de la fondation du Parti du travail de Corée - a ouvert le défilé militaire, où une des armes les plus impressionnantes était les lances-missiles. Tout aussi grandiose, le défilé civil était accompagné de mouvements d'ensemble dessinant notamment des slogans aux noms des dirigeants et de l'avènement d'une puissance économique. La cérémonie s'est terminé par un feu d'artifice et des lâchers de ballons.

Les cérémonies commémoratives ont traduit la ligne actuelle du Parti du travail de Corée, consistant en la construction simultanée d'une puissance économique et d'une force militaire.

Principales sources : AAFC, Hankyoreh, KCNA

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)