Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 07:31

Les opérations de recherche des victimes du naufrage du ferry Sewol se poursuivent. Au neuvième jour des opérations, on comptait 171 morts et 131 personnes toujours disparues, sur fond de polémique concernant les responsabilités de la compagnie maritime et l'efficacité des secours : comme l'a observé Philippe Mesmer, correspondant du Monde à Tokyo, le naufrage est aussi "celui d'une administration négligente et d'un gouvernement qui avait fait de la protection des citoyens une priorité de son action", alors que "l'armée n'a [pas] pu utiliser le Tongyeong, premier navire sud-coréen de sauvetage en mer, terminé en 2012 et ayant coûté 159 milliards de wons (110 millions d'euros)" et que "les différents services impliqués n'ont jamais su se coordonner ni répondre efficacement à l'urgence de la situation" - plaçant ainsi la Corée du Sud à la première place des pays industralisés de l'OCDE pour le nombre de décès par habitant. Dans ce contexte dramatique, de nombreux messages de condoléances sont parvenus du monde entier - y compris de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord).

Lorsqu'ils avaient d'abord rendu compte du dramatique naufrage du ferry Sewol en Corée du Sud, le 18 avril 2014, les médias nord-coréens avaient insisté sur la colère des familles tout en s'interrogeant sur l'efficacité des secours, à l'instar d'autres médias sud-coréens. Alors que les recherches des disparus toujours en cours laissaient alors de plus grands espoirs de retrouver des survivants, la RPD de Corée estimait que l'heure n'était pas encore à l'expression officielle de condoléances. Ce choix avait suscité des réactions d'indignation des médias conservateurs, historiquement hostiles vis-à-vis de la RPDC et à l'égard des politiques de coopération Nord-Sud conduites par les administrations démocrates au pouvoir à Séoul (1998-2008).

reunion_north_korea_koreas_family_reunions_sel804_11635063.jpgUn message de sympathies et de condoléances aux victimes a été adressé le 23 avril 2014 par la Croix-Rouge de la RPD de Corée - habituel canal de dialogue humanitaire, notamment entre les deux Corée (y compris pour les réunions de familles séparées par la division du pays, photo à gauche) - par exemple lors des inondations de 1984 au Sud de la péninsule à l'issue desquelles une aide humanitaire d'urgence avait été apportée par la Corée du Nord.

Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, le message destiné à la Croix-Rouge sud-coréenne a exprimé de "profondes condoléances concernant le naufrage du ferry Sewol dans les eaux au large de l'île de Jin, dans la province du Cheolla du Sud, le 16 avril, ayant entraîné de nombreuses victimes, notamment parmi des jeunes écoliers, et ayant causé la disparition de nombreuses personnes".

Source principale : KCNA (dépêche du 23 avril 2014)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes Naufrage du "Sewol"
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)