Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 16:32

logo-CILRECO.gifA l'heure où les exercices militaires Key Resolve et Foal Eagle mobilisent 18.000 soldats américains, dont 10.000 stationnés hors de Corée du Sud, ainsi que 20.000 soldats sud-coréens, une autre mobilisation a lieu, en Corée même et dans le monde, pour dénoncer ces manoeuvres de nature à augmenter les tensions. Ainsi, le Comité international de liaison pour la réunification et la paix en Corée (CILRECO, auquel est affiliée l'Association d'amitié franco-coréenne) vient de publier le communiqué reproduit ci-après.




COMITE INTERNATIONAL DE LIAISON POUR LA

REUNIFICATION ET LA PAIX EN COREE

 

INTERNATIONAL LIAISON COMMITTEE

FOR REUNIFICATION AND PEACE OF KOREA

 

COMITE INTERNACIONAL DE ENLACE POR LA

REUNIFICACION Y LA PAZ EN COREA

 

119, rue Jean Jaurès – 92320 – Châtillon – France

Tél. 33 1 40 95 05 10 – Télécopie : 33 1 46 62 07 98

www.cilreco.com

 

 

 

A NOUVEAU, DES MANOEUVRES AMERICANO-SUD-COREENNES CONTRE LA RPDC

 

Cette année encore, comme depuis des décennies, l'armée américaine (40.000 soldats) et les Sud-Coréens ont organisé des manœuvres conjointes dont l'adversaire déclaré est la R.P.D. de Corée.


Le Président Obama confirme ainsi qu'il n'a pour l'heure pratiquement pas modifié l'attitude agressive des États-Unis qui se prolonge depuis un demi-siècle, comme si la RPDC (dont les médias occidentaux ne manquent jamais de souligner les difficultés de toutes natures dont l'Occident est pourtant le principal responsable) menaçait d'une quelconque façon la première puissance mondiale et ses alliés couverts par son bouclier nucléaire. La paranoïa nord-américaine se manifeste ainsi, dans cette région de l'Asie comme au Moyen Orient, c'est-à-dire partout où les États-Unis se heurtent à la volonté de souveraineté des États se fondant sur la disposition fondamentale de la Charte des Nations Unies : pour les États-Unis et l'Occident tout État souverain, dont le marché n'est pas totalement ouvert, est un manque à gagner insupportable. L'argument nucléaire, comme celui de la « démocratie », ne sont que des prétextes : ils ne sont pas avancés contre les nombreux États déjà équipés de l'arme nucléaire et contre ceux, encore plus nombreux, en Afrique, dans le Monde Arabe, ou en Amérique du Sud qui n'ont aucune réalité démocratique mais qui sont les soutiens serviles de la politique américaine.


La RPDC a multiplié, avec persévérance, les propositions de paix, de traités, de dénucléarisation régionale, de coopération, et les États-Unis répondent en montrant dans la péninsule coréenne leur puissance militaire.


Le CILRECO dénonce l'option militaire que les États-Unis semblent préférer à l'option diplomatique. Il espère que l'opinion internationale pèsera suffisamment pour que le processus de négociation reprenne dans l'intérêt du peuple coréen tout entier, qu'il soit au Nord ou au Sud.


Le 10 mars 2010

 

 


Sur le même sujet : comptes-rendus et photos des manifestations contre les exercices militaires en Corée du Sud sur le site No Base Stories of Korea (en anglais)

 



Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans CILRECO
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)