Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 23:44

Jonathan Lee, un adolescent coréen américain de 13 ans, a séjourné une semaine en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) pour exposer son projet de créer une "forêt de la paix" de part et d'autre de la DMZ. Jonathan Lee a souligné l'accueil favorable que son projet avait reçu en RPDC, pour une initiative qui suppose l'accord de toutes les parties concernées : le jeune homme a également transmis son message de paix aux dirigeants américain, sud-coréen et chinois.

 

jonathan-lee-teen-hopeful-peace-n-korea-visit.jpgDernière frontière héritée de la guerre froide, la DMZ qui divise la péninsule coréenne de par et d'autre du trente-huitième parallèle est également une réserve naturelle exceptionnelle.

 

Alors que les exercices militaires conjoints "Ulji Freedom Guardian" (UFG) impliquant 30.000 soldats américains et 56.000 militaires sud-coréens, du 16 au 26 août, ravivent les tensions dans la péninsule, un adolescent américain de 13 ans, d'origine coréenne, Jonathan Lee a été porteur d'un message de paix, en s'inspirant de l'exemple de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung décédé il y a un an, le 18 août 2009, après avoir été un artisan de la réconciliation intercoréenne.

 

Dans une lettre remise au dirigeant Kim Jong-il, ainsi qu'un livre en cadeau, Jonathan Lee a plaidé pour son projet de "forêt des enfants pour la paix", plantée d'arbres fruitiers et de marronniers, et qui franchirait la DMZ. Ayant visité différents lieux, l'adolescent, originaire du Mississipi et fondateur de l'association internationale I.C.E.Y. H.O.P.E., a déclaré, lors d'un entretien à son retour à Pékin, que la DMZ est l'endroit qui lui avait fait la plus forte impression : "Quand j'étais sur la DMZ, j'ai parlé de mon espoir qu'il y ait une forêt des enfants pour la paix. Je propose comme devise "Au-delà des politiques, au-delà des conflits, au-delà des frontières, au-delà des idéologies".

 

Saluant la qualité de son accueil en RPDC, soulignant avoir découvert que les deux parties veulent la réunification et que la Corée est une, Jonathan Lee a déclaré que sa proposition avait reçu un accueil favorable des autorités nord-coréennes, qui avaient cependant observé que des progrès supposaient la conclusion d'un traité de paix dans la péninsule. Le projet de forêt de la paix a également été exposé dans des courriers adressés aux présidents sud-coréen Lee Myung-bak, américain Barack Obama et chinois Hu Jintao. 

 

Source principale : AFP

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

muondo 21/08/2010 11:45



bravo à tout ceux qui font vivre ce blog et les valeurs qu'il prone!



Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)