Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 14:39

USS George WashingtonDans un communiqué en date du 25 février 2012, le porte-parole de la Commision de la défense nationale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a vivement critiqué les exercices militaires conjoints américano-sud-coréens Key Resolve et Foal Eagle, qui doivent se dérouler cette année du 27 février au 30 avril, en soulignant que la  «  patience  »  de la RPD de Corée avait atteint ses limites et que, à présent,  «  notre armée et notre peuple écraseront par une guerre sainte de notre style les actes de provocation d’une nouvelle guerre de la bande des traîtres à la nation et des maniaques de guerre du Sud et de l’extérieur  ». Le 2 mars, le porte-parole du Commandement suprême de l’Armée populaire de Corée (APC) a publié, à son tour, une déclaration intitulée  «  Tous ceux qui oseront porter la moindre atteinte à notre dignité suprême ne trouveront pas de place à survivre sur ce sol, sous ce ciel  » , et dont nous reproduisons ci-après la version française, publiée sur le site Naenara. 


« A propos du crime de trahison odieux à jamais impardonnable commis une fois de plus par la bande du traître Ri Myong Bak(*), le porte-parole du Commandement suprême de l’Armée populaire de Corée (APC) a publié le 2 mars une déclaration.

 

 Notant que la bande du traître Ri Myong Bak, non contente d’avoir poussé la situation au bord de la guerre, entraîne des unités de l’armée fantoche sud-coréenne à des excès de diffamation et d’outrage ouverts à la dignité de notre République, la déclaration poursuit :

 

Récemment, l’équipe d’affaires internes de l’unité de l’armée fantoche sud-coréenne en garnison dans la ville d’Inchon a perpétré des actes iniques : elle a accroché à sa fantaisie des portraits des grandes figures du mont Paektu sur des murs et portes, avec des mots impudiques à prononcer écrits au-dessus et en bas.

 

Ce qui est grave encore c’est que ce sont le traître Ri Myong Bak qui en a eu l’idée et le ministre fantoche Kim Kwan Jin de la Défense nationale, le président Jong Sung Jo du comité des états-majors des armées et autres maniaques de guerre qui en ont fait une "tâche politique nationale" et se trouvent en tête des houligans militaires.

 

Le Commandement suprême de l’APC proclame solennellement encore une fois au monde entier, en traduisant l’indignation terrible et le désir de vengeance de toute l’armée et de tout le peuple et l’opinion de tous les milieux de Corée du Sud, qu’il allait déclencher sans pitié, comme il l’avait déjà fait savoir à l’intérieur et à l’extérieur, une guerre sainte de notre style pour balayer de cette terre la bande des traîtres.

 

Cette guerre sainte de notre style constituée essentiellement de coups physiques sera menée sans discontinuer jusqu’à ce que tous les actes d’outrage à notre dignité suprême soient mis fin une fois pour toutes, que le traître Ri Myong Bak, les maniaques de guerre de l’armée et autres criminels principaux soient exécutés au nom de la nation et s’excusent de leurs crimes de trahison devant la nation.

 

Les armes entre les mains de notre armée et de notre peuple bouillant de se venger nettoieront jusqu’au dernier les traîtres de la bande de Ri Myong Bak pour qu’ils ne puissent plus offenser notre dignité suprême et porter atteinte à notre système de haute valeur. »

 

Pour sa part, l'AAFC estime que les manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud ne servent pas la cause sacrée de la paix dans la péninsule coréenne, et qu'elles portent en elles-mêmes le danger de graves tensions. Le naufrage du Cheonan montre les risques que font encourir de tels exercices de guerre, puisque ce terrible accident a été, de toute évidence, le résultat de manœuvres ayant mal tourné lors de la conduite, en 2010, des exercices Key Resolve et Foal Eagle. En outre, cette année ces exercicessont de nature à hypothéquer les chances que prospère le dialogue récemment renoué entre Washington et Pyongyang, moins de cent jours après la disparition du dirigeant de la RPD de Corée Kim Jong-il.

 

 (*) Suivant la translittération en usage au Nord de la péninsule (Lee Myung-bak au Sud).

 

Source principale : Naenara.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)