Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 14:11

Pour son premier match en Europe depuis près de quarante-cinq ans, la sélection de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), déjà qualifiée pour la prochaine coupe du monde, affrontait le FC Nantes à La Roche-sur-Yon, en Vendée, le vendredi 9 octobre 2009. Devant près de 4.000 spectateurs – dont des supporters coréens et de l’AAFC venus de Paris, Lille et Dijon – le Cheollima coréen et les Canaris nantais ont fait match nul (0-0). Le prochain match des Coréens est prévu le mardi 13 octobre, au Mans, contre l’équipe du Congo.

Dans le cadre de sa préparation pour la prochaine coupe du monde en Afrique du Sud, la sélection nord-coréenne affrontait les Nantais (L2) à La Roche-sur-Yon le vendredi 9 octobre. Malgré plusieurs occasions, ce duel inédit s’est soldé par un match nul (0-0) qui a permis aux joueurs du Cheollima d’éprouver une équipe qui, historiquement, se classe parmi les dix meilleures en France.

Dans ses éditions des vendredi 9 et samedi 10 octobre, le quotidien régional Ouest France a souligné le dynamisme des Nord-Coréens entraînés par Kim Jong-hun, « le Raymond Domenech de Pyongyang », malgré le handicap posé par l’absence de plusieurs joueurs évoluant à l’étranger, comme Jong Tae-se. En face, le FC Nantes – également privé de ses internationaux, tels Kamenar, N’Diaye, Dossevi, Akouassaga et Abdoun – avait titularisé le Sud-Coréen Lee Yong-jae, porteur du dossard 33, et qui disputait son premier match avec les Canaris.

La venue de la sélection nord-coréenne en France, premier déplacement en Europe depuis sa participation à la Coupe du monde de 1966 en Angleterre, où elle était entrée dans l’histoire du football mondial en éliminant l’Italie, a retenu l’attention de la presse nationale et internationale : selon le directeur du stade Henri-Desgrange qui accueillait une rencontre internationale pour la troisième fois de son histoire (après un match des Bleuets face à la Suède en 2005, et une rencontre France-Islande en 2008 pour les qualifications au championnat d’Europe), 49 journalistes ont été accrédités pour suivre cette rencontre, parmi lesquels Fabien Duflos qui suit en permanence l'équipe nord-coréenne pour l’émission Canal Football Club, diffusée le dimanche 11 octobre sur Canal Plus. Comme l’avait déclaré Fabien Duflos à Ouest France  avant le match :« Je souhaite bien du plaisir aux Nantais ! Ca court tout le temps. On n’a pas l’habitude voir une équipe garder si peu le ballon avant de chercher à éliminer sur les côtés. Deux touches maxi, deux touches propres : contrôle, passe. »

Dès la 5ème minute, les Nantais se créaient une première occasion avec une reprise de Darcheville, sur un centre de Mareval, détournée par le gardien coréen. Dans son compte rendu de la rencontre, Ouest France a salué le jeu caractéristique des Nord-Coréens, qualifiés pour la coupe du monde en éliminant des équipes telles que l’Iran et l’Arabie Saoudite, et en faisant pratiquement jeu égal avec les Sud-Coréens. La presse locale avait aussi du mal à cacher sa déception face à la performance des Nantais qui jouaient pourtant quasiment à domicile : « Des Nantais très décevants face aux Coréens », titrait ainsi Ouest-France à l’issue du match. « l’équipe de la République populaire démocratique de Corée, composée de petits gabarits d’une étonnante homogénéité, s’est appuyée sur une rapidité et une immédiate attirance pour le jeu porté à l’avant. Une systématisation qui a souffert d’une précipitation et donc, du coup, d’un manque de construction. » La deuxième mi-temps vit cependant une montée en puissance des joueurs du Cheollima, combinant une défense redoutable et se créant des occasions lors du jeu.

Un petit groupe de supporters de l’Association d'amitié  franco-coréenne, répondant à l’appel de ses comités régionaux Ile-de-France, Nord et Bourgogne, était venu soutenir le Cheollima et, à l’issue de la rencontre, a pu saluer chacun des joueurs de la sélection nord-coréenne et leurs coaches. Nous avons aussi pu apprécier la fraternisation d’après-match entre les supporters du Cheollima et des Canaris. Des Sud-Coréens habitant la Bretagne et la région nantaise avaient même fait le déplacement en Vendée pour encourager leurs compatriotes du Nord, démontrant que la Corée est une...

L’AAFC formule le souhait que les enjeux  de ce match inédit, ainsi que le stage
qu'effectue du 5 au 15 octobre l’équipe nationale de RPDC au Centre technique régional de la Ligue Atlantique, à Saint Sébastien-sur-Loire, près de Nantes, dépassent le seul cadre du football pour contribuer à l’établissement de relations diplomatiques complètes entre la France et la République populaire démocratique de Corée, alors qu’est annoncée la venue à Pyongyang, autour des 9 et 10 novembre, de l’ancien ministre Jack Lang, envoyé spécial du Président de la République pour la Corée du Nord. Comme l’a déclaré M. Kim Myong-sik, premier secrétaire de la délégation générale de la RPDC en France, aux journalistes couvrant le séjour nantais de l’équipe nord-coréenne : « Je pense et j'espère bien que ce stage va beaucoup contribuer à l'amélioration des relations entre les deux pays », en précisant : « Je pense franchement qu'il n'y a pas de raisons que les deux pays ne puissent pas avoir de relations officielles. La France est le seul pays de l'Union européenne à ne pas avoir de relations diplomatiques avec notre pays » (l'Estonie n'a pas non plus établi de relations diplomatiques complètes au sein de l'Union européenne, mais le processus a été engagé et non conduit à son terme). Quant à une équipe de supporters commune des deux Corée, M. Kim Myong-sik observe : « Si [les Sud-Coréens] veulent aller dans le sens de la collaboration, on peut tout imaginer. »



Sources : AAFC, AFP, Ouest France

Photos : AAFC

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)