Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 11:48

A l'approche de l'hiver, les échoppes de marrons grillés et de patates douces ont fait leur réapparition dans les rues coréennes. La châtaigne et la patate douce sont aussi à la base de plats traditionnels de la cuisine coréenne.

 

Dans toute la péninsule coréenne, à Séoul comme à Pyongyang, les froids de l'automne et de l'hiver ont entraîné la réapparition des marrons grillés et de patates douces sur les échoppes de rue. Janvier est le mois le plus froid en Corée, la température moyenne atteignant alors -10 °C en Corée du Sud, et - 13 °C à Pyongyang.

 

 A Pyongyang, Sin Kim Son, qui dirige l'entreprise de fruits et de légumes Sinwon dans le district de Pothonggang, a indiqué à l'agence officielle nord-coréenne KCNA que des dizaines de tonnes de patates douces et de châtaignes avaient été stockées pour fournir les consommateurs cette année. Toujours selon l'agence KCNA, ce système d'approvisionnement a été mis en place par le président Kim Il-sung et a fonctionné de manière ininterrompue, y compris pendant la période de difficultés alimentaires de la "Dure Marche".

 

220px-Chestnuts02.jpgEn Asie de l'Est, et plus précisément en Chine, les châtaignes auraient commencé à être cultivées il y a 2.000 à 6.000 ans. Les basses températures favorisent les récoltes de châtaignes. Si la Chine est le premier producteur mondial de châtaignes, la Corée du Sud se classe troisième, après la Turquie, devant l'Italie et le Japon. Les châtaignes fraîches ont une valeur nutritionnelle de 180 calories pour 100 grammes.

 

La vente de patates douces dans la rue est une pratique courante non seulement en Corée, mais aussi en Chine et au Japon. En Corée, l'amidon de patate douce est utilisé pour les nouilles (appelées dangmyeon). Les patates douces sont aussi bouillies, cuites à la vapeur ou grillées. Elles constituent aussi un ingrédient populaire des pizzas des chaînes de restauration du Sud de la péninsule.

 

Les nouilles à base de patates douces composent l'un des plats traditionnels coréen, le japchae : les nouilles sont sautées à l'huile de sésame, avec un accompagnement de légumes (carottes, oignons, épinards, champignons) et parfois de viande de boeuf. Une sauce de soja assaisonne le japchae, adouci avec du sucre au Sud de la péninsule. Il peut être servi chaud ou froid.

 

220px-Korean cuisine-Japchae-04

 

Sources :

- Climate and Temperature : Corée du Sud, Pyongyang (site consulé le 1er novembre 2010) ;

- KCNA, "Roast Chestnut, Sweet Potato Stalls Salient", 29 octobre 2010 ;

- New Zealand Chestnut (site consulé le 1er novembre 2010) ;

- wikipedia (version anglaise) : chestnut (dont photo), japchae (dont photo) et sweet potato.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)