Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 00:09

Seisme.jpgFondée le 18 août 1946, la Croix-Rouge nord-coréenne a joué un rôle actif non seulement dans l'aide aux victimes de la guerre, de 1950 à 1953, et de catastrophes humanitaires, mais également dans les rencontres de familles coréennes séparées de part et d'autre du 38ème parallèle. Elle est également intervenue dans trente pays à travers le monde, par exemple pour aider les populations victimes du séisme survenu dans le Sichuan (photo Xinhua) le 17 mai 2008.

C'est le 18 août 1946 que, dans la partie Nord de la péninsule coréenne libérée un an plus tôt de l'occupation japonaise, a été fondée la Croix-Rouge de Corée du Nord, devenue la Croix-Rouge de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), après la proclamation de la RPDC le 9 septembre 1948, suite à la décision n° 101 du gouvernement de la RPDC, publiée le 29 décembre 1948. En janvier 2007 une loi sur la Croix-Rouge de la RPD de Corée a offert une base législative à ses activités.

Peu après sa création, la Croix-Rouge a été confrontée aux destructions et aux traumatismes de la guerre de Corée : fidèle à la mission fondamentale de l'organisation internationale, elle est intervenue dans l'aide de première urgence, notamment médicale, aux victimes et aux blessés, tant civils que militaires. Après le conflit, elle a joué un rôle actif dans l'organisation des orphelinats, ainsi que le regroupement des familles séparées.

Lors du rapatriement en RPDC des Coréens du Japon, après 1959, les actions ont été coordonnées par la Croix-Rouge nord-coréenne, en collaboration avec son homologue japonaise.

Sur le front des relations Nord-Sud, c'est à nouveau la Croix-Rouge nord-coréenne qui est intervenue pour l'aide d'urgence aux victimes sud-coréennes des inondations, en 1984, ainsi que pour l'organisation de réunions de familles séparées entre le Nord et le Sud de la péninsule, cette fois en liaison avec la Croix-Rouge sud-coréenne.

Outre des interventions dans trente pays étrangers, principalement en Afrique et en Asie, la Croix-Rouge de la RPDC a été très active dans le secours aux victimes des catastrophes naturelles qui ont fortement affecté la moitié Nord de la péninsule depuis vingt ans : inondations, sécheresse, typhons qui ont causé au total des milliers de morts, laissé des centaines de milliers de personne sans-abri et détruit de nombreux bâtiments publics, sans compter l'impact sur la production alimentaire d'un pays qui ne compte que 16 % de terres arables.

Forte d'un million de membres et de 100.000 bénévoles, la Croix-Rouge est toutefois également - et peut-être d'abord - engagée dans des actions visant à améliorer l'état global de santé de la population, par des campagnes de vaccination et de prévention des maladies, d'amélioration des conditions de l'hygiène, ainsi que de protection de l'environnement.

 

Source principale : KCNA (dépêche du 21 novembre 2012).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)