Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 21:59

En visite à la ferme coopérative Migok à Sariwon, le dirigeant Kim Jong-il, président de la commission de la défense nationale de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), a réaffirmé le choix d'une agriculture respectueuse de l'environnement, sans engrais chimiques et sans pesticides. De fait, l'agriculture productiviste avait été de nature à aggraver les conséquences des catastrophes naturelles des années 1990.

SANY0143.jpg

Lors d'une visite d'inspection dans la ferme coopérative Migok de Sariwon, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il a souligné l'importance qui devait être accordée à l'agriculture pour élever le niveau de vie de la population. Selon l'agence officielle KCNA, dans une dépêche publiée le samedi 13 mars 2010, Kim Jong-il a déclaré : "il est important que le front agricole soit le front majeur dans le combat pour améliorer le niveau de vie du peuple", en appelant à porter tous les efforts pour augmenter la production, sur la base de choix respectueux de l'environnement. En effet, toujours selon KCNA, "il a souligné que la tendance actuelle du développement agricole était de procéder à une agriculture organique sans utiliser d'engrais chimiques ni de pesticides", en ajoutant qu' "il était nécessaire d'appliquer activement les méthodes organiques et les autres nouvelles méthodes, ainsi que les technologies agricoles". 

L'AAFC et ses homologues belges de Korea-is-one (KIO) avaient pu constater - et appuyer - le choix d'une agriculture biologique, lors de leurs voyages d'études en République populaire démocratique de Corée. En particulier, en 2005, des membres de la délégation de KIO avaient plaidé pour l'utilisation des seuls engrais naturels.

Alors que la Corée du Nord lutte toujours pour l'autosuffisance alimentaire - le recul de la production agricole en 2009, par rapport à 2008, faisant peser des
menaces sur la sécurité alimentaire de la population - l'engagement pour une agriculture respectueuse de l'environnement tire aussi les conséquences des inondations et des sécheresses, très marquées en Corée du Nord depuis le début des années 1990. Ces catastrophes climatiques avaient entraîné une diminution des surfaces agricoles et un appauvrissement des terres, que l'utilisation d'engrais chimiques avait alors aggravé en tendant à épuiser les sols. Pour répondre au défi de nourrir tous les Nord-Coréens, les autorités de RPDC ont fait d'autres choix que l'agriculture productiviste.
 
Sources : AAFC,
Xinhua (citant KCNA)
Photo
Alain Noguès (2008)
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)