Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 22:01

orchestre-de-chambre-de-munich_coree-du-nord_9-novembre-20.jpgLe 9 novembre 2012, un concert conjoint a été donné au conservatoire de Pyongyang par l'Orchestre de chambre de Munich (à gauche, sous la direction d'Alexander Liebreich) et le Conservatoire Kim Won-gyun. Son organisation traduit l'intérêt porté par la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) aux coopérations internationales dans le domaine de la musique classique, huit mois après le concert conjoint de l'Orchestre Unhasu et de l'Orchestre de Radio France à Paris.

 

Fondé en 1950 par Christoph Stepp, marqué par la forte personnalité de Hans Stadlmair qui en a été le directeur artistique pendant près de quarante ans, entre 1956 et 1995, l'Orchestre de chambre de Munich (en allemand, Münchener Kammerorchester, MKO), aujourd'hui dirigé par Alexander Liebreich, a un répertoire varié, ouvert à la musique contemporaine.

 

C'est dans ce même  esprit d'ouverture,  non seulement  artistique  mais aussi  diplomatique, que l'Orchestre de chambre de Munich, à l'occasion d'une visite en RPD de Corée du 5 au 10 novembre 2012, a donné un concert conjoint avec l'un des meilleurs orchestres nord-coréens contemporains, celui du Conservatoire Kim Won-gyun, à Pyongyang, le 9 novembre 2012.

 

Devant une assistance où avait notamment pris place une délégation allemande conduite par Stefan Dreyer, directeur du bureau régional de l'Asie du Nord-Est de l'Institut Goethe, les musiciens ont interprété la symphonie n° 44 en E mineur de Joseph Haydn, la Musique Funèbre pour Streicher de Witold Lutosławski et le classique coréen Arirang. Plusieurs pièces pour musique de chambre avaient également donné lieu à des répétitions de l'orchestre allemand spécialement pour cet événement.

 

orchestre-de-chambre-de-munich_coree-du-nord_9-no-copie-1.jpg

 

orchestre-de-chambre-de-munich_coree-du-nord_9-no-copie-2.jpg

 

orchestre-de-chambre-de-munich_coree-du-nord_9-no-copie-3.jpg

 

Le concert prenait place dans le cadre d'une coopération culturelle menée par l'Institut Goethe qui, pour des raisons budgétaires, a dû fermer son bureau à Pyongyang, mais continue de s'investir dans les échanges avec la Corée du Nord. Il a également donné lieu à des master class pour chacune des sections instrumentales, à des classes de musique de chambre et des conférences autour des morceaux joués. Par ailleurs, l'Institut Goethe a offert deux cors d'harmonie au Conservatoire Kim Won-gyun.

 

 

 

 

Un documentaire à l'occasion de la visite en RPDC de l'Orchestre de chambre de Munich a été réalisé par le photographe et réalisateur Nils Clauss (photo ci-dessous à Pyongyang).

 

nils_clauss_pyongyang.jpg

 

Sources : Arirang News, KCNA (dépêche du 9 novembre, dont photos) ; site de l'Institut Goethe.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)