Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 22:07

L'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) s'est réunie en assemblée générale ordinaire le 5 avril 2014, au siège national du Secours populaire français (SPF) à Paris - rappelant ainsi que l'AAFC a une longue tradition de coopération avec le SPF dans le cadre d'actions de solidarité avec les populations coréennes. Alors que l'année 2013 a été marquée par une aggravation des tensions dans la péninsule au printemps, ainsi que par une dérive autoritaire en Corée du Sud qui a mobilisé l'AAFC aux côtés des défenseurs des libertés publiques, l'Association d'amitié franco-coréenne a réaffirmé solennellement son engagement pour la paix et la démocratie dans la péninsule.

Quarante-cinq ans après sa fondation en 1969, l'AAFC peut s'enorgueillir d'avoir su maintenir haut le flambeau des coopérations franco-coréennes pour favoriser l'avènement d'une ère de paix, de justice et de liberté dans l'ensemble de la péninsule coréenne, convaincue que le resserrement des liens entre la France et l'ensemble de la Corée sont le meilleur gage de la stabilité, de la sécurité collective et de la prospérité en Asie du Nord-Est.

Lors des travaux de son assemblée générale ordinaire 2014, conduits sous la direction de son président André Aubry, l'AAFC a adopté successivement, à l'unanimité, son rapport d'activité 2013, son rapport d'orientation 2014 et son rapport financier, présentés respectivement par Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, Benoît Quennedey, vice-président chargé des actions de coopération, et Jacky Le Meur, trésorier adjoint. Elle a ensuite renouvelé ses instances nationales : le comité national, renouvelé, a élu les membres du nouveau bureau national.

assemblee-generale_AAFC_Coree_5-avril-2014.png

Le rapport d'activité a souligné les actions entreprises, tant avec le ministère français des Affaires étrangères (Laurent Fabius a répondu personnellement au courrier que lui avait adressé André Aubry, président de l'AAFC) qu'avec les députés et les sénateurs spécialisés dans les questions coréennes, et des personnalités du monde culturel, politique et des médias, pour favoriser le retour au dialogue et aux négociations et permettre la signature d'un traité de paix dans la péninsule, dans un contexte de grave montée des tensions au printemps. Les voyages conduits en 2013, tant dans la province autonome de Yanbian, en Chine, où réside une importante minorité coréenne, qu'en RPD de Corée en juillet-août et en septembre, ont donné lieu à des rencontres-débats et permis de mieux connaître les évolutions économiques et sociales en cours pour identifier de nouveaux champs de coopération. Ces échanges ont permis, notamment, de jeter les bases en vue d'un accord de coopération entre le Centre d'études sur la Corée de l'EHESS et l'Université d'architecture de Pyongyang. Enfin, l'AAFC a permis l'organisation de réunions publiques à l'occasion de la venue en France de personnalités sud-coréennes : Mme Kim Bok-dong, ancienne "femme de réconfort", et M. Kang Dong-kyun, maire de Gangjeong, en pointe dans le combat contre la construction de la base navale de Jeju, qui menace l'environnement naturel exceptionnel de l'île et la paix en Asie de l'Est. 

Le rapport d'orientation a souligné l'accent qui sera porté à la défense de la démocratie et des libertés publiques en Corée du Sud, dans la continuité des actions entreprises en 2013, alors que la condamnation à 12 ans de prison du député d'opposition Lee Seok-ki, l'interdiction en cours du syndicat enseignant et du Parti progessiste unifié, les lourdes ingérences des services de renseignement dans la vie politique ou encore les atteintes aux droits syndicaux et à l'exercice du droit de grève sont autant de signes d'une dérive autoritaire. La situation actuelle exige que l'AAFC se porte, aujourd'hui comme hier, à l'avant-garde du combat pour la démocratie au sud de la péninsule, en renforçant les contacts avec les partenaires de l'AAFC, tant politiques qu'universitaires et du monde des médias. Il a été décidé de s'adresser de nouveau au ministre français des Affaires étrangères, pour l'interroger sur les suites à apporter aux propositions nord-coréennes pour la reprise du dialogue multilatéral sur les questions de sécurité, ainsi que sur les perspectives d'établissement de relations diplomatiques complètes entre la France et la RPD de Corée. Le principe d'un nouveau déplacement en RPD de Corée en août 2014, ouvert aux adhérents de l'AAFC à jour de cotisation, a également été acté. Enfin, le renforcement des comités régionaux de l'AAFC et l'étoffement de son équipe éditoriale ont été identifiés comme des priorités pour accroître encore la visibilité et l'efficacité de l'Association d'amitié franco-coréenne, seule en France à promouvoir les échanges avec les deux Etats coréens.

Le rapport financier a souligné la consolidation de la situation financière de l'AAFC, dont les réserves ont atteint 5.989 euros au 31 décembre 2013. Les efforts doivent toutefois être poursuivis, pour permettre à l'Association de disposer des moyens nécessaires au renforcement de ses activités et mieux faire connaître les idées qu'elle défend dans l'intérêt de l'ensemble du peuple coréen. Un appel a été lancé à toutes et à tous pour adhérer et réadhérer à l'AAFC.

A l'issue de l'assemblée générale, les adhérents de l'AAFC ont été rejoints par les diplomates nord-coréens en France et leurs familles, à l'occasion de la Fête du Soleil qui marque, en RPD de Corée, l'anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, fondateur du pays en 1948. Guy Dupré, vice-président délégué de l'AAFC, a souligné le combat mené par l'AAFC, aux côtés du peuple coréen, du Nord, du Sud et de la diaspora, pour la paix et la réunification. Il a salué les progrès réalisés dans l'édification d'un pays puissant et prospère, pour développer une économie indépendante qui garantisse l'élévation du niveau de vie des populations. En réponse, M. Ri Ho-yong, chargé d'affaires, a remercié l'Association d'amitié franco-coréenne pour sa solidarité avec le peuple coréen et lui a souhaité plein succès dans la poursuite de ses activités.

ri-ho-yong_andre-aubry_guy-dupre.png

Les échanges se sont poursuivis dans une ambiance conviviale, autour d'un buffet franco-coréen. L'AAFC remercie les diplomates coréens pour leur contribution à ce moment festif, ainsi que le Secours populaire français pour la mise à disposition de ses locaux. L'AAFC est convaincue que c'est la connaissance réciproque qui permet, par-delà les différences culturelles, de faire avancer la cause de la paix, pour un monde plus juste et plus solidaire.
   
assemblee-generale_AAFC__andre-aubry_2014.png

Photos : Alain Noguès 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)