Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 08:44

La République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) semblait jusqu'à présent épargnée par la pandémie de grippe A/H1N1 ("grippe porcine"). Tel n'est plus le cas : le 8 décembre 2009, l'agence officielle KCNA de la RPDC a annoncé les neuf premiers cas d'infection. Selon le ministère sud-coréen de la Réunification, le gouvernement nord-coréen aurait accepté la proposition sud-coréenne de recevoir des doses de vaccin Tamiflu.

509px-H1N1_influenza_virus.jpgLe mardi 8 décembre 2009, l'agence officielle nord-coréenne KCNA, citant des sources du ministère de la Santé, a annoncé les neuf premiers cas d'infection par le virus de la grippe A/H1N1 (mais aucun décès à cette date, contrairement à ce qu'affirme l'ONG sud-coréenne Good Friends). Ces neuf cas ont été relevés à Pyongyang et à Sinuiju, à la frontière sino-coréenne.

KCNA a indiqué la mise en place d'un dispositif de quarantaine pour prévenir la propagation de la maladie. Par ailleurs, selon le ministère sud-coréen de la Réunification, la RPDC aurait accepté la proposition du gouvernement sud-coréen de recevoir des doses de vaccin Tamiflu.

Alors que le
premier décès dû à la grippe A/H1N1 en Corée du Sud a été annoncé le 15 août 2009, où le premier cas avéré a été confirmé le 2 mai dernier, la propagation de l'épidémie en Corée du Nord proviendrait du Sud de la péninsule, via le complexe industriel intercoréen de Kaesong, selon une radio nord-coréenne citée par un média sud-coréen. Toujours selon cette source, une directive aurait été donnée pour avancer les vacances scolaires d'hiver au 4 décembre, deux à trois semaines plus tôt que d'ordinaire, dans un objectif de prévention de la maladie.

Face aux catastrophes qui se produisent dans la péninsule, que celles-ci aient lieu au Nord ou au Sud (comme ce fut le cas en 1984, de très graves inondations en Corée du Sud ayant alors conduit la Corée du Nord à apporter une aide humanitaire aux populations sud-coréennes), il est d'usage que se mette en place une solidarité intercoréenne. L'actuelle proposition d'aide sud-coréenne face à la grippe A/H1N1 et son acceptation par le Nord s'inscrit dans cette tradition. 

Sources :
CCTV, Channelnewsasia, Gulf Times (citant KCNA)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)