Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 22:55

Selon les données de la Banque de Corée (du Sud) rendues publiques le mardi 26 janvier 2010, l'économie sud-coréenne a progressé de 0,2 % sur l'ensemble de l'année 2009. Si la Corée du Sud a été moins touchée que d'autres pays industrialisés par la crise mondiale, le ralentissement historique de la croissance économique témoigne de la fragilité de la reprise amorcée en cours d'année 2009.

La récession a finalement été évitée : en ayant enregistré une croissance de 0,2 % au quatrième trimestre de l'année 2009 par rapport au troisième trimestre, l'économie sud-coréenne a très légèrement progressé - de 0,2 % - sur l'ensemble de l'année 2009, selon les données récemment rendues publiques par la Banque de Corée. La forte demande en provenance de la Chine, ainsi que les mesures publiques de soutien à l'économie, ont permis à la Corée du Sud d'être moins frappée par la crise mondiale que d'autres pays industrialisés membres de l'OCDE.

Kim Myung-kee, directeur général du service des statistiques économiques de la Banque de Corée, considère comme un ajustement le ralentissement observé au quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre (le PIB avait alors progressé de 3,2 % par rapport au deuxième trimestre), après la reprise amorcée en milieu d'année 2009.

Des doutes demeurent cependant sur la soutenabilité de la croissance économique, même si la Banque de Corée continue d'afficher une prévision optimiste de croissance de 4,6 % en 2010. Un an plus tôt, la Banque de Corée prévoyait
une croissance de 2 % en 2009, quand la plupart des experts envisageaient alors une récession. La  croissance n'a finalement atteint que 0,2 %, très en-deçà des prévisions de la Banque de Corée.
 
Certains indicateurs montrent en effet une fragilité de la reprise : les exportations ont reculé de 1,8 % au quatrième trimestre et les dépenses privées de 0,1 %. Dans ce contexte, les taux d'intérêt de base devraient être maintenus à un niveau historiquement bas de 2 %.

Source :
FT.com (d'après le Financial Times)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)