Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 21:55

Lors d'une conférence de presse qu'il a tenue à Séoul ce jeudi 10 décembre 2009, Stephen Bosworth, envoyé spécial du gouvernement américain pour la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), a qualifié de "très utiles" ses discussions avec ses homologues nord-coréens, à l'issue d'une visite de trois jours en RPD de Corée. Il a souligné qu'il s'agissait de "discussions exploratoires", et que Pyongyang n'avait donc pas pris d'engagement quant à une reprise des pourparlers à six sur la question nucléaire.

Stephen Bosworth Sunan
Le dialogue américano - nord-coréen a monté d'un cran, à l'occasion de la première visite en RPD de Corée depuis l'entrée en fonctions du président Barack Obama de Stephen Bosworth, envoyé spécial du gouvernement américain pour la Corée du Nord (ci-dessus, en discussion avec les médias, lors de son départ de l'aéroport de Pyongyang - Sunan. Source : Xinhua).

Lors de son déplacement de trois jours en RPD de Corée, du 8 au 10 décembre 2009, Stephen Bosworth a rencontré notamment M. Kang Sok-ju, vice-ministre des Affaires étrangères, et le représentant nord-coréen aux pourparlers à six, M. Kim Kye-gwan.

Lors d'une conférence de presse à Séoul, Stephen Bosworth a qualifié ces "discussions exploratoires" de "très utiles", dans la mesure où elles avaient permis d'établir une "compréhension commune" quant aux besoins de négociations, tout en précisant que Pyongyang n'avait pris aucun engagement sur un éventuel retour aux pourparlers à six. Sur ce point, de nouvelles négociations entre les six parties aux pourparlers lui sont apparues nécessaires, alors qu'il doit également se rendre prochainement en Chine, en Russie et au Japon pour rendre compte de ses discussions.

A l'unisson avec l'envoyé spécial américain, la secrétaire d'Etat américaine, Mme Hillary Clinton, a déclaré jeudi à la presse : "Il reste à voir si et quand les Nord-Coréens retourneront aux pourparlers à six. Mais l'essentiel est qu'il s'agissait de discussions exploratoires, pas de négociations. Il était prévu qu'ils fassent exactement ce qu'ils ont fait".

Les Nord-Coréens ont fait de discussions bilatérales satisfaisantes avec les Américains un préalable à la reprise des pourparlers à six, alors que Washington a précisé qu'ils ne considèreraient pas le retour de Pyongyang à la table des négociations comme suffisant pour accomplir en geste en direction de la RPDC. 

Sources :
Reuters, The Washington Post, Xinhua 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations Etats-Unis-Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)