Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 23:07

Les élections législatives sud-coréennes du 11 avril 2012 pourraient voir le succès du Parti démocratique unifié (PDU, centre-gauche), qui devance de 2 à 7 % dans les sondages les conservateurs, au pouvoir, du parti Nouveau monde (ex-Grand parti national) - avant l'élection majeure du 19 décembre 2012, le scrutin présidentiel auquel le président sortant Lee Myung-bak ne peut pas être candidat à sa propre succession. Une majorité démocrate permettrait de renouer avec la politique d'ouverture au Nord des présidents démocrates Kim Dae-jung (1998-2003) et Roh Moo-hyun (2003-2008), à laquelle les conservateurs ont tourné le dos en menant les relations intercoréennes au bord du gouffre. Actuelle présidente du PDU, Mme Han Myeong-suk, qui a été Premier ministre de Roh Moo-hyun, a annoncé sa volonté de renouer avec une politique d'engagement vis-à-vis de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord).
   
600px-Han_Myeong_Sook_2006.png

Pour la présidente du PDU Mme Han Myeong-suk, la politique intercoréenne du président Lee Myung-bak a eu un impact très négatif sur les relations Nord-Sud : "en observant la politique du gouvernement sur la Corée du Nord, nous craignons d'avancer dans un tunnel tellement sombre que nous n'en voyons pas la sortie".

Constituant la principale force d'opposition au Parlement sud-coréen, dont les 299 sièges seront renouvelés le 11 avril prochain, les démocrates plaident pour de nouveaux objectifs des relations intercoréennes : un traité de paix en lieu et place de l'accord d'armistice de 1953 - pour lequel milite également l'Association d'amitié franco-coréenne - l'établissement de relations diplomatiques entre la RPD de Corée, d'une part, les Etats-Unis et le Japon, d'autre part ; enfin, la promotion de la prospérité dans la péninsule par le développement des coopérations économiques Nord-Sud.

Le PDU plaide également pour des rencontres régulières au niveau des Premiers ministres, conformément à la déclaration conjointe du 15 juin 2000, l'établissement de relations interparlementaires et la reprise des échanges humanitaires.

Source : The Korea Times.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique sud-coréenne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)