Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 00:53

Le 17 mars 2013, selon l'agence KCNA de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), l'Association des catholiques coréens de RPDC a adressé un message de félicitations au cardinal Jorge Mario Bergoglio pour son élection comme le 266ème pape de l'Eglise catholique.

 

 Après son élection à la tête de l'Eglise catholique, le cardinal Jorge Mario Bergoglio, devenu pape sous le nom de François Ier, a reçu des messages de félicitations des catholiques du monde entier.

 

 En RPD de Corée, un message de félicitations a été adressé le 17 mars 2013 par Jang Jae-on Samuel, président du Comité central de l'Association des catholiques coréens. Selon l'agence nord-coréenne KCNA, "le message a souhaité au cardinal, vicaire du Christ sur Terre, de grands succès dans son travail pastoral pour développer l'Eglise catholique et pour réaliser la paix, l'amour et la justice".

 

Pays de tradition religieuse bouddhiste, la Corée est devenue au XIXème siècle le pays le plus christianisé d'Asie de l'Est après les Philippines. Au Nord de la péninsule, se trouvent deux diocèses, à Pyongyang - avec la cathédrale Changchung (photo ci-dessous, source Panoramio) - et Hamhung, ainsi que l'abbaye Sainte-Bénédicte de Tokwon.

 

changchung_cathedral_pyongyang_north-korea.jpg

 

Source : KCNA (dépêche du 17 mars 2013).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)