Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 10:14

Mains.jpgPour les Occidentaux, les difficultés potentielles d'intercompréhension avec les Coréens ne se heurtent pas seulement à des obstacles d'ordre linguistique. Les différences culturelles jouent également un rôle : par exemple, il est d'usage que, lors d'une réunion à plusieurs personnes, le plus âgé prenne la parole en premier et lance les sujets de conversation ; ainsi, si un étranger plus jeune tente de prendre l'ascendant lors d'une conversation avec des Coréens, son attitude sera considérée comme irrespectueuse par ses vis-à-vis coréens. Dans ce contexte, il est utile de connaître aussi quelques règles relatives au comportement gestuel en Corée : nous donnons ci-après une traduction de l'anglais d'un article paru le 10 mars 2012 dans l'édition en ligne du quotidien malais The Star, intitulé "Understanding the Korean body language".

 

Pointer du doigt avec son index est considéré comme impoli et les Coréens ne le feront jamais envers quelqu'un d'autre, même lors d'une dispute ; au contraire, ils désigneront le ciel.

Traditionnellement, les Coréens se frottent aussi les mains lorsqu'ils demandent pardon.

Il s'agissait de quelques exemples parmi ceux donnés par le professeur Cho Hyun-yong de l'Université Kyung Hee, qui était en ville la semaine dernière, lors d'une conférence sur le langage corporel des Coréens, donnée à l'occasion du carnaval [de Kuala Lumpur].

La langue coréenne a gagné en popularité grâce à la diffusion de la pop culture coréenne, connue sous le nom de vague Hallyu, et le sentiment de Cho est que, pour comprendre l'essence d'une langue, il faut en comprendre la culture.

"La langue incarne la pensée (la philosophie), la culture et le style de vie. La compétence n'est pas la chose la plus importante quand on apprend une langue. Il est plus important de comprendre la pensée et la culture", a-t-il déclaré lors d'une interview.

Vice-doyen de l'Institut d'éducation internationale et professeur associé de troisième cycle en coréen langue étrangère, il s'attache à montrer quels sont les différents langages corporels qu'utilisent les Coréens.

Auteur de plusieurs ouvrages sur le langage corporel des Coréens et sa signification, notamment  Korean's Body Language (Le langage corporel des Coréens), Choi Hyun-yong a voyagé dans plusieurs pays pour donner des conférences aux professeurs de coréen. La semaine précédente, il était à Hanoi, au Vietnam et il y a quatre semaines, il se trouvait à Hangzhou pour donner une autre conférence.

"Je leur apprends comment enseigner et ce qui est important pour le vocabulaire. Quand les Américains font claquer leurs doigts, les Coréens frappent leurs genoux pour signifier qu'ils ont trouvé une bonne idée. Certains enseignants en sont à l'apprentissage des méthodes d'enseignement. D'autres doivent encore atteindre un niveau professionnel, mais ils sont tous venus ici", nous a-t-il dit.

Cho a également ajouté que la cuillère et les baguettes sont représentatives de la Corée.

"Dans les pays occidentaux, on utilise les cuillères, les fourchettes et les couteaux, alors que d'autres pays asiatiques, comme la Chine et le Vietnam, se servent seulement des baguettes. Il n'y a que sur les tables de repas coréennes qu'on trouve à la fois des baguettes et des cuillères."

Il a également parlé des interprétations d'un même geste par des personnes de cultures différentes.

"Les signes et les langage du corps conduisent parfois à des malentendus", a-t-il mis en garde.

Un autre langage corporel unique, propre à la culture coréenne, est le croisement des petits doigts, pour signifier qu'on s'engage sur une promesse ou qu'on est amants. 

La prochaine fois que vous regarderez un film ou une série coréenne, prêtez attention à ces subtils langages corporels.

 

Source : "Understanding the Korean body language", The Star, 10 mars 2012 (traduction : AAFC) 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)