Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 23:01

Dans le cadre des championnats du monde 2013 de hockey sur glace féminin, outre le championnat des huit meilleures équipes de la division élite remporté cette année par les Américaines, quatre divisions inférieures (I-A, I-B, II-A et II-B), chacune forte de six équipes, disputent la compétition, chacune dans une ville différente. Les six équipes de la division I-B se retrouvaient à la patinoire L'Iceberg à Strasbourg, du 7 au 14 avril 2013 : parmi elles, la France a gagné son ticket pour 2015 en division I-A en terminant première de son groupe, tandis que les joueuses de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) ont créé la surprise en terminant troisièmes, alors qu'elles venaient d'être promues dans la division I-B. Des résultats riches d'espoirs et de promesses pour les Coréennes, dont l'équipe avait traversé en 2011 de graves difficultés financières ayant entraîné sa rélégation. Plus bas dans la hiérarchie mondiale, au sein de la division II-B, les Sud-Coréennes ont par ailleurs terminé premières, ce qui a conduit à leur promotion en division II-A en 2014.

 

Dans les sports collectifs féminins, les Nord-Coréennes ne cessent de progresser, comme en ont témoigné les très prometteurs résultats enregistrés par l'équipe nationale de hockey sur glace lors des matches de la division I-B des championnats du monde 2013, joués du 7 au 14 avril à la patinoire L'Iceberg, à Strasbourg.

 

L'équipe nationale féminine de hockey sur glace de la RPD de Corée a été créée en 1999. Les débuts aux championnats de monde s'avérèrent prometteurs - les Coréennes concourant en division I, où elles finirent 4ème et 6ème en 2001 et en 2003 (soit respectivement des classements à la 12ème et à la 14ème places mondiales). Le 3 février 2003, un match joué à Amori, au Japon, contre la Corée du Sud, se solda par la plus large victoire de l'équipe de RPDC (10-1). Puis les Nord-Coréennes furent réléguées en division II, avant de devoir annoncer leur retrait - comme l'équipe masculine - pour des raisons financières en 2011. Puis commença la renaissance d'une équipe nationale alors forte de 515 licenciées, première de la division II-A en 2012, ce qui lui permit d'être promue en division I-B pour les championnats de cette année en Alsace.

 

Ice-20Hockey-20Strasbourg-20France-20North-20Korea-202013-2.jpgSur la Patinoire L'Iceberg, à Strasbourg, les Coréennes (photo à gauche, source) avaient face à elles des adversaires redoutables : en Asie, la Chine et le Kazakhstan (cette dernière anciennement en division I-A), et en Europe, la France, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

 

Avec Thae Ki-chol pour les entraîner et Oh Chol-ok comme capitaine, les joueuses du Pays du matin calme ont commencé par s'incliner face aux Kazakhes sur le score de 6-2, le 7 avril, avant d'être confrontées le lendemain aux Françaises qui l'emportèrent (5-0). Mais les Coréennes firent preuve d'opiniâtreté en battant les Britanniques le 10 avril (3-2 après prolongation), à l'issue d'un match haletant : vaincues en première période (0-1), les joueuses asiatiques obtinrent ensuite le nul (1-1) avant de remporter les deux dernières périodes (1-0). Le surlendemain 12 avril, c'est aux Chinoises, dominées pendant chacune des trois périodes (0-2, 0-1 et 1-2), de subir la correction nord-coréenne (5-1 pour la RPDC). Enfin, le dernier match, le 14 avril, vit les Coréennes s'incliner vaillamment sur un tir de fusillade face aux Néerlandaises (3-2) : victoire coréenne en première période (1-0), nette défaite ensuite (0-2), victoire en troisième période (1-0) puis défaite finale en dernière période (0-1).

 

Au final, à Strasbourg la France a remporté l'épreuve sans coup férir par 5 victoires en 5 matches (15 points), devant les Pays-Bas (11 points), la Corée du Nord et la Chine (6 points chacune, mais un meilleur différentiel de buts pour les Coréennes), le Kazakhstan (5 points) et le Royaume-Uni (2 points, relégué). Au niveau mondial, les joueuses coréennes sont ainsi 17èmes.

 

Face à une rude concurrence, les Coréennes ont gagné en maturité et en assurance au fil des matches, parvenant à accrocher des Néerlandaises elles-mêmes proches d'une promotion. Cette performance montre la belle capacité de progression dont elles disposent pour l'avenir.

 

Principales sources : wikipédia (articles Championnat de monde de hockey sur glace féminin 2013 et Equipe féminine nationale nord-coréenne de hockey sur glace, article en anglais).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)