Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 23:31

Le 15 avril 2013, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) s'est réunie à Paris en assemblée générale annuelle sous la présidence de son président André Aubry. C'est l'actualité de la péninsule, marquée par une escalade des tensions lourde de menaces et d'inquiétudes, qui a dominé les travaux de l'assemblée générale 2013. Dans ce contexte, les militants de l'AAFC ont décidé de poursuivre leur combat, constant depuis la fondation de l'Association en 1969, pour la paix en Corée, la solidarité avec les Coréens et la réunification de leur pays divisé. A l'issue de leur assemblée générale, les membres de l'AAFC ont été rejoints par S.E. Yun Yong-il, délégué général de la RPD de Corée, ambassadeur auprès de l'UNESCO, ses collaborateurs et leurs familles, ainsi que deux professeurs coréens actuellement en programme d'échanges en France, à l'occasion du 101ème anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), principale fête nationale du pays.

En ouverture des travaux de l'assemblée générale présidée par André Aubry, président de l'AAFC, Guy Dupré, premier vice-président délégué de l'Association, a rappelé solennellement le contexte particulier dans lequel se tenait l'assemblée générale : si les Etats-Unis mènent, comme tous les ans, des manoeuvres militaires conjointes avec la Corée du Sud, les exercices militaires "Key Resolve" et "Foal Eagle" sont cette année d'une ampleur exceptionnelle, tant par l'ampleur des troupes déployées - plus de 220.000 hommes - que par les moyens militaires engagés, notamment des bombardiers B-52 et B-2. Alors que la presse a révélé qu'il s'agissait d'un plan délibéré des Etats-Unis pour accroître les tensions, il ne faut pas être dupe des médias qui accusent la RPD de Corée de préparer une guerre d'agression, hypothèse invalidée par le seul fait que le budget militaire nord-coréen atteint à peine 1 % de celui des Etats-Unis. Dans ce contexte, les dernières déclarations du secrétaire d'Etat américain John Kerry, lors de sa récente tournée diplomatique en Asie de l'Est, selon lesquelles "les Etats-Unis restent ouverts à des négociations ouvertes et crédibles avec la Corée du Nord", ne sont pas les premières en ce sens. Elles doivent être suivies de gestes concrets pour permettre la diminution des tensions. En tout état de cause, elles sont le signe d'une marche arrière de l'administration américaine face à la vigilance de la RPD de Corée.

Revenant ensuite sur les activités menées par l'AAFC en 2012 dans ce contexte diplomatique nouveau, Patrick Kuentzmann, secrétaire général, a souligné dans son rapport que l'AAFC avait connu un nombre record d'adhésions depuis 2000 et enregistré un pic de fréquentations de son site Internet, désormais consulté par plus de 5.000 visiteurs uniques différents chaque mois. Ces résultats ont été le fruit d'une politique menée de front sur tous les plans et en s'appuyant sur l'ensemble des comités régionaux de l'AAFC : afin de favoriser l'établissement de relations diplomatiques complètes entre la France et la RPD de Corée après l'ouverture d'un bureau français de coopération à Pyongyang en 2011, l'une des initiatives majeures de l'AAFC a été un échange de courriers avec Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères ; dans le domaine culturel, l'AAFC a proposé des conférences à Paris et en province, envoyé des livres en français en RPDC ou encore organisé une semaine de la culture coréenne, en octobre 2012 ; dans le domaine de la solidarité, l'AAFC a envoyé, à des fins d'expérimentation, des semences de betterave sucrière, fourni des casques de chantier et remis une documentation dans le domaine de l'architecture, notamment lors de la visite en RPD de Corée d'une délégation de l'AAFC en avril 2012 ; enfin, l'AAFC a poursuivi ses échanges réguliers avec les médias français et étrangers.

Lors du débat qui a suivi, les relations avec les autorités sud-coréennes ont été évoquées. Les nombreuses questions sur la façon dont les adhérents de l'AAFC pouvaient - et devaient - répondre aux critiques des médias à l'encontre de la Corée du Nord, tenue comme seule responsable des tensions actuelles, ont fait la transition avec le rapport d'orientation présenté par Benoît Quennedey, vice-président de l'AAFC chargé des actions de coopération.

Un effort de pédagogie est nécessaire : il faut prendre en compte la RPDC telle qu'elle est, c'est-à-dire développant d'abord une communication interne destinée à renforcer l'unité de la population face aux dangers qu'elle perçoit des Etats-Unis. Les appels au dialogue et pour la paix du Dirigeant Kim Jong-un, le 1er janvier 2013, n'ont malheureusement pas été suivis d'initiatives de la part des Etats-Unis et de la Corée du Sud, et, dans une situation internationale extrêmement mouvante, la mission de l'AAFC est donc inchangée : favoriser le dialogue et les échanges dans cette partie du monde, avec la conviction, forgée par l'expérience, qu'il n'y a pas d'autre voie pour permettre une paix durable et avancer sur le chemin de la réunification de la Corée. Tel est le message que porteront à Pyongyang les deux délégations de l'AAFC qui se rendront en Corée en 2013, à l'occasion du 60ème anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée, le 27 juillet 1953, et du 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée, le 9 septembre 1948. Des initiatives seront prises pour relancer la signature d'un véritable traité de paix en Corée, soixante ans après la fin des combats meurtriers ayant endeuillé la péninsule, agir en direction des milieux politiques, économiques et culturels, et enfin pour renforcer les échanges et la compréhension mutuels, tout en structurant encore davantage les comités régionaux de l'AAFC.

Jacky Lemeur, trésorier adjoint, a ensuite présenté le bilan financier de l'année 2012, qui a fait ressortir un excédent de gestion de 1 285 euros. Mais l'essor du nombre d'adhérents doit se poursuivre pour donner à l'AAFC les moyens pleinement nécessaires au développement de ses activités.

Les rapports d'activité, d'orientation et financier ont été adoptés à l'unanimité. Enfin, le comité national de l'AAFC a été renouvelé, et le bureau de l'AAFC réélu, toujours à l'unanimité des membres de l'AAFC présents et représentés.

 assemblee-generale-2013.JPG

Les adhérents de l'AAFC ont alors été rejoints par S.E. Yun Yong-il, délégué général de la RPD de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, ses collaborateurs et leurs familles, ainsi que deux professeurs coréens actuellement présents en France pour trois mois, dans le cadre d'un programme d'échanges conduit avec le département de coréen de l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), sous l'impulsion du professeur Patrick Maurus.

A l'occasion de l'anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, les participants ont vu un film dédié à la Corée et au fondateur de la République populaire démocratique de Corée en 1948, tandis que des ouvrages, des brochures, des insignes, des timbres et des affiches sur la Corée étaient proposés à la vente.

Au nom de l'AAFC, Benoît Quennedey, vice-président en charge des actions de coopération, a souligné la solidarité de l'AAFC avec le combat du peuple coréen pour la paix et la réunification, ainsi que la construction d'une nation puissante et prospère. S.E. Yun Yong-il a rappelé la contribution du Président Kim Il-sung dans le domaine théorique, en tant que créateur des idées du Juche visant à l'émancipation de l'homme et des peuples, leader dans la résistance à l'occupation antijaponaise, puis dans les propositions tendant à la réunification du peuple coréen lui-même, indépendamment des grandes puissances.

fete_du_soleil_2013_AAFC_Yun_Yong-il.jpg

AG-2013_3.jpg

Expression de cette solidarité concrète de l'AAFC avec le peuple coréen de RPDC pour développer l'économie nationale, André Mercier, agriculteur, membre de l'AAFC, a remis à la délégation générale de Corée en France des semences de betteraves et de plantes fourragères.

fete-du-soleil_2013_remise-plantes-fourrageres.jpg

Les discussions et les échanges se sont poursuivis dans une ambiance amicale, autour d'un grand buffet franco-coréen, pour lequel l'AAFC remercie à nouveau les épouses des diplomates nord-coréens en poste en France.

 

Photos : Alain Noguès

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Claude Farley 20/04/2013 00:26


Bonjour, je cherche un site où je pourrais commander des livres d Corée du Nord en français. Quelqu'un pourrait-il m'aider. Je suis au Canada. Merci et bonne journée.

Association d'amitié franco-coréenne 21/04/2013 14:00



Bonjour, les "Korean Publishers" ont des succursales dans plusieurs pays, dont la Chine, et peuvent offrir un large choix de films, vidéos... en différentes langues. Envoyez-nous un email à :
amitiefrancecoree@gmail.com pour que nous puissions vous envoyer leurs coordonnées mél, car à notre connaissance ils n'ont pas de site Internet
(et les sites qui proposent de la revente sur les ouvrages nord-coréens prennent des plus-values trop élevées)



Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


depuis le début de ce mois

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)