Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 23:12

Le 1er avril 2011, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) a tenu son assemblée générale annuelle à la Maison des associations du 16ème arrondissement de Paris, siège du comité régional Ile-de-France de l'AAFC. Après l'adoption du rapport d'activité 2010, du rapport d'orientation 2011 et du rapport financier, les adhérents réunis à Paris ont convenu d'un nouveau siège national et renouvelé les instances dirigeantes de l'Association, avant d'être rejoints par S.E. Yun Yong-il, ambassadeur auprès de l'UNESCO, délégué général de la République populaire démocratique de Corée auprès de la République française.

 

En 2010, ce sont pas moins de quatre conférences sur la Corée et une exposition de photos d'Alain Noguès, ayant réuni au total 120 personnes, qui ont été organisés à la Maison des associations du 16ème arrondissement de Paris, sous l'égide du comité régional Ile-de-France de l'AAFC. Le siège du comité francilien s'imposait ainsi naturellement pour l'assemblée générale annuelle ordinaire 2011 de l'Association d'amitié franco-coréenne, qui s'est tenue le vendredi 1er avril 2011.

 

patrick_kuentzmann_avril_2011.jpgLors de l'assemblée générale présidée par André Aubry, président de l'AAFC, Patrick Kuentzmann, secrétaire général, a d'abord présenté le rapport d'activité de l'année 2010, marquée par un regain de tensions dans la péninsule coréenne : le dramatique naufrage du Cheonan, attribué - tardivement - par le gouvernement sud-coréen à la RPD de Corée, a justifié à lui seul le rôle irremplaçable de l'AAFC, rare voix en France à avoir rappelé que les conclusions de l'enquête officielle américano-sud-coréenne, rejetées par la RPDC, n'avaient convaincu ni la Chine, ni la Russie, ni un des anciens experts sud-coréens de l'équipe d'enquête, ni encore une bonne partie de l'opinion sud-coréenne, montrant que la thèse d'un accident était la plus plausible. Pour autant, l'alignement de la France sur le gouvernement sud-coréen dans sa politique nord-coréenne a conduit à différer sine die l'ouverture à Pyongyang d'un bureau français d'action culturelle et de coopération, qui serait une première étape vers la fin de cette "exception française" qui fait de notre pays l'un des deux derniers Etats membres de l'Union européenne à ne pas avoir établi de relations diplomatiques complètes avec la RPD de Corée, au détriment des intérêts économiques et culturels français. Dans ce contexte, le renforcement du dialogue entre l'AAFC et des députés et sénateurs de toutes sensibilités politiques, à l'origine de plusieurs questions parlementaires, est apparu comme l'un des canaux privilégiés pour développer la coopération entre la France et la RPDC.

 

En 2010, l'AAFC a également été présente à Pyongyang pour le 65ème anniversaire de la fondation du Parti du travail de Corée, tandis que sont montées en puissance les activités de solidarité avec les militants sud-coréens pour la réunification et ceux actifs au sein du mouvement social.

 

benoit quennedey avril 2011Dans le rapport d'orientation pour 2011, Benoît Quennedey, vice-président de l'AAFC chargé des actions de coopération, a souligné la nécessité de continuer à oeuvrer dans tous les domaines, économique, politique et culturel, pour des échanges franco-coréens qui soulignent la profonde unité du peuple coréen. Afin d'empêcher de nouveaux affrontements entre Coréens, il est impérieux de poursuivre et d'amplifier l'action de signature, en France et dans le monde, de la pétition en faveur d'un traité de paix dans la péninsule. Au plan politique, tout en continuant à soutenir activement les militants sud-coréens pour la réunification et une démocratie sociale,  l'AAFC entend se préparer dès à présent à participer au voyage en RPDC à l'occasion des manifestations qui marqueront, le 15 avril 2012, le centième anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung, fondateur de la RPD de Corée en 1948.

 

Par ailleurs, alors que la vague froid de l'hiver 2010-2011 a gravement affecté les récoltes dans un pays toujours en lutte pour l'autosuffisance alimentaire (les terres arables ne représentant qu'un sixième du territoire), l'AAFC a renouvelé son appel à dons pour une aide alimentaire d'urgence, relayant ainsi le message des agences des Nations Unies et d'ONG présentes en Corée, auxquelles seront intégralement reversées les sommes recueillies pour l'achat et le transport de biens alimentaires de première nécessité. Le pain, la paix, la liberté - pour une réunification indépendante de la péninsule coréenne - tels sont les mots d'ordre qui doivent guider, en 2011, les actions des militants de l'AAFC, solidaires de la cause du peuple coréen.

 

yun yong il avril 2011Les adhérents présents ou représentés ont adopté à l'unanimité le rapport d'activité 2010, le rapport d'orientation 2011 et le rapport financier. Après avoir fixé à Bagneux le nouveau siège national de l'Association en modifiant en conséquence les statuts, ils ont reconduit les cotisations 2012 à un montant inchangé (étudiants, chômeurs, titulaires de minimas sociaux : 10 euros ; adhésion normale : 20 euros ; soutien : 50 euros et plus). Ils ont élu le nouveau comité national, qui a désigné à son tour le nouveau bureau national.

 

A l'issue de leurs travaux, les membres de l'AAFC ont été rejoints par Son Excellence Yun Yong-il, délégué général de la RPD de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, et M. Jon Hyong-jong, conseiller. S.E. Yun Yong-il a remercié les participants pour leur soutien à la lutte du peuple coréen en souhaitant plein succès à l'Association d'amitié franco-coréenne.

 

Photos : Bernard Chatreau

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)