Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 10:36

Alors qu'à Pyongyang commençaient les cérémonies officielles marquant le 60ème anniversaire de la fin de la guerre de Corée, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) s'est réunie à Paris, à la maison des Associations du 16ème arrondissement, le lundi 22 juillet 2013, en présence de S.E. Yun Yong-il, délégué général de la République populaire démocratique de Corée en France, et de ses collaborateurs. Cette manifestation a réaffirmé l'engagement de l'AAFC pour un traité de paix en Corée qui mette fin au cycle de phases de tensions et de dialogue dans la péninsule.

 

La manifestation a commencé par la projection d'un film nord-coréen retraçant l'engrenage ayant conduit à la guerre, en soulignant les responsabilités incombant aux Etats-Unis dans la division de la péninsule coréenne et l'escalade des tensions jusqu'à l'ouverture des hostilités.

 

Film_guerre-de-Coree.JPG

 

Les participants ont ensuite rendu hommage à Henri Alleg en observant une minute de silence. Le combattant anticolonial avait été un membre actif de l'AAFC.

 

Minute-de-silence_hommage_Henri-Alleg.JPG

 

Puis Benoît Quennedey, vice-président de l'AAFC, a souligné la différence de points de vue sur l'armistice du 27 juillet 1953 ayant mis fin aux combats de la guerre de Corée (1950-1953) : en Occident, il s'agit d'un retour au statu quo ante, même si dans les faits le tracé de la ligne de séparation entre le Nord et le Sud de la péninsule a été modifié ; en RPD de Corée, le 27 juillet est célébré comme un jour de victoire, l'Armée populaire de Corée et les volontaires du peuple chinois ayant réussi l'exploit de repousser la plus puissante armée au monde, dotée d'une écrasante supériorité technologique et ayant envisagé, à plusieurs reprises, le recours à l'arme nucléaire.

Yun-Yong-il_22-juillet-2013.JPGIntervenant ensuite, S.E. Yun Yong-il, délégué général de la RPD de Corée en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, a observé que, pour la première fois de leur histoire, les Etats-Unis avaient été mis en échec sur un théâtre d'opérations extérieures. Il a souligné l'engagement de plusieurs des personnalités qui allaient ensuite fonder l'AAFC, en 1969, dans les manifestations organisées en France contre la guerre. Il a remercié l'AAFC pour son soutien constant dans la lutte du peuple coréen pour la paix et la réunification.

 

Procédant à l'aide d'un Powerpoint, Patrick Kuentzmann, secrétaire général de l'AAFC, a présenté les enjeux stratégiques et géopolitiques autour de la péninsule coréenne. Il a mis en exergue la concentration de forces américaines dans la région Asie-Pacifique, nouveau centre du monde. Fondamentalement attachée à la défense de sa souveraineté nationale, la RPDC a développé une théorie de la dissuasion nucléaire qui se rapproche de la doctrine nucléaire française définie et mise en oeuvre par le général de Gaulle. Si la Corée du Nord a procédé à trois essais nucléaires depuis 2006, ce sont plus de 1 000 essais auxquels ont procédé les Etats-Unis, dont le budget militaire dépasse de cent fois celui de la RPDC.

 

Powerpoint_2.JPG

 

La réunion s'est achevée par des discussions nourries sur la situation en Corée, l'AAFC réaffirmant son engagement pour un traité de paix qui remplacerait l'accord d'armistice de 1953 et permettrait de créer les conditions d'une paix durable dans la péninsule.

 Reunion_22-07-2013.JPG

Marcia-Alvarez_22-07-2013.JPG

Yun-Yong-il_2.JPG

Photos Alain Noguès

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

bernard cabos 11/08/2013 19:12


bonjour, responsble de la commission nationale ufolep des luttes traditionnelles, et président de l'association de la lutte traditionnelle Basque, la "Borroka",  j'aimerais prendre contact
avec vous concernant la lutte traditionnelle coréenne pour la proposer en France et roganiser des animations et découverte de votre pays.


Merci et à bientôt,


Bernard Cabos

Association d'amitié franco-coréenne 12/08/2013 10:29



Cher Monsieur, merci de votre intérêt pour notre blog. La lutte coréenne traditionnelle (ssireum) présente effectivement des points communs avec d'autres formes de lutte traditionnelle (bretonne,
basque, ou encore mongole). Je vous propose de nous contacter à notre adresse mél amitiefrancecoree@gmail.com pour fixer un rendez-vous physique
ou, à défaut, téléphonique.



Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)