Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 09:06

Le 10 janvier 2012, l'agence officielle KCNA de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a annoncé l'amnistie de prisonniers à l'occasion du 100ème anniversaire de la naissance du Président Kim Il-sung (le 15 avril prochain) et du 70ème anniversaire du dirigeant Kim Jong-il (le 16 février), qui marquent deux fêtes nationales de la République populaire démocratique de Corée.

Un décret parlementaire conduira à l'amnistie de prisonniers le 1er février prochain, à l'occasion des prochaines fêtes nationales de la RPD de Corée, selon une dépêche de l'agence nord-coréenne KCNA publiée le 10 janvier.

Le cabinet et les organismes compétents prendront les mesures nécessaires pour offrir des conditions de vie et de travail stables aux personnes qui bénéficieront de cette mesure, toujours selon KCNA, qui n'a toutefois pas précisé le nombre des bénéficiaires.

L'AAFC salue cette mesure de bienveillance des autorités nord-coréennes, qu'on retrouve dans le droit public de nombreux Etats, notamment à l'occasion d'anniversaires historiques ou de l'entrée en fonctions d'un nouveau dirigeant. 

Source : KCNA.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)