Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 09:57

Du 20 avril au 16 septembre 2009, la République populaire démocratique (RPD) de Corée a conduit la "campagne des 150 jours", en vue de l'avènement d' "un pays puissant et prospère" à l'horizon 2012, année du centième anniversaire de la naissance du président Kim Il-sung, fondateur de la RPD de Corée. Le 21 septembre, un rapport du comité central du Parti du travail de Corée a dressé un bilan positif de cette campagne de mobilisation nationale, prolongée par une nouvelle campagne de 100 jours.

Destinée notamment à élever le taux de croissance économique (évalué à
3,7 % en 2008 selon la Banque centrale de Corée du Sud), la campagne de mobilisation nationale des 150 jours, du 20 avril au 16 septembre 2009, a été un succès, selon un rapport du comité central du Parti du travail de Corée rendu public le 21 septembre.

Selon ce rapport, les secteurs industriels du pays auraient dépassé les objectifs fixés de 12 %, et de nombreuses usines auraient atteint le quota de production fixé pour l'ensemble de l'année 2009. L'agriculture et l'industrie légère ont également fortement progressé. Ces résultats sont interprétés comme le signe qu' "aucune sanction de la part des impérialistes ne peut marcher sur nous", alors que
la résolution 1874 du Conseil de sécurité des Nations-Unies, adoptée le 12 juin dernier, a alourdi les sanctions contre la RPD de Corée.

Le rapport du comité central du Parti du travail de Corée a appelé au lancement d'une nouvelle campagne de 100 jours pour prolonger les efforts, jusqu'à la fin de l'année 2009, dans la construction d'un pays puissant et prospère à l'horizon 2012, en observant que la RPD de Corée était déjà "une puissance idéologique et militaire", et qu'il restait encore à bâtir une puissance économique pour atteindre l'objectif fixé en 2012.

Ce bilan a été rendu public le même jour qu'
un rapport d'étude du groupe Goldman Sachs, qui a estimé que l'économie d'une Corée réunifiée pourrait, à terme, dépasser celles de l'Allemagne et du Japon.

Source :
Xinhua. Photo Alain Noguès (septembre 2009)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)