Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 19:57

Avec un taux de pauvreté de 45,1 % parmi les personnes âgées de 65 ans et plus, la Corée du Sud présente la situation la plus alarmante des pays industrialisés membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L'insuffisante protection sociale est à l'origine de ces graves inégalités.

Dans la société coréenne traditionnelle, marquée par le respect pour les personnes âgées (photo Kathy L. Gilbert), la solidarité familiale intergénérationnelle a longtemps assuré des conditions de vie décentes pour les seniors par rapport aux autres classes d'âge. Tout en élevant le niveau de vie, l'industrialisation accélérée en Corée du Sud après 1960 a également creusé les inégalités, mesurées par le taux de pauvreté relatif, c'est-à-dire la proportion de personnes dont le revenu est inférieur à 50 % du revenu médian.

Au sein des pays de l'OCDE, la Corée du Sud affiche un triste record : le taux de pauvreté des personnes âgées de 65 ans et plus (45,1 %) est le plus élevé de tous les Etats industrialisés. En 2008, 5 millions de Sud-Coréens étaient âgés de plus de 65 ans, représentant 10,3 % de la population du pays. La Corée du Sud affiche également le taux de suicide des personnes âgées le plus élevé au monde.

Alors que les liens de solidarité entre générations se sont distendus, le manque de protection sociale explique la proportion élevée de travailleurs âgés, la cessation d'activité professionnelle étant d'abord liée à une incapacité physique. Toujours selon l'OCDE, le revenu des personnes âgées ayant cessé de travailler n'atteint que 42,1 % des revenus qu'elles percevaient pendant leur activité professionnelle (contre une moyenne de 59 % dans l'OCDE).

La pauvreté des personnes âgées génère des dépenses supplémentaires dans le domaine, notamment, de la santé : l'injustice sociale est facteur d'inefficacité économique. En outre, le
faible taux de natalité menace gravement, à terme, l'équilibre économique et démographique, en entraînant mécaniquement une diminution de la part de la population active parmi la population totale.

Source :
Dong-a ilbo   

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Social
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)