Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 19:05
  1. Après la mort de l'ancien président Kim Dae-jung, initiateur de la politique d'ouverture sud-coréenne en direction du Nord, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il a adressé un message de condoléances à la famille de l'homme d'Etat disparu. KCNA, agence officielle de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a annoncé, le mercredi 19 août 2009, qu'une délégation du Parti du travail de Corée se rendrait à Séoul les 21 et 22 août. Il s'agit d'une démarche exceptionnelle de Pyongyang, dont l'un des rares précédents a eu lieu lors de la mort du fondateur du groupe Hyundai, Chung Ju-yung, à l'origine de plusieurs projets de coopération intercoréens.

    Dans une dépêche en date du 19 août 2009, l'agence officielle nord-coréenne KCNA a annoncé : "avec l'autorisation de Kim Jong-il, président de la Commission de la défense nationale de RPDC, un groupe d'envoyés spécial conduit par Kim Ki-nam, secrétaire du Comité central du Parti du travail de Corée, visitera Séoul les 21 et 22 août pour pleurer la mort de l'ancien Président Kim Dae-jung". Selon Park Jie-won, ancien collaborateur de Kim Dae-jung, les autorités nord-coréennes auraient demandé d'envoyer une délégation de cinq personnes.

    De nombreux Coréens, souvent habillés de noir, se réunissent au centre de Séoul devant un portrait géant de l'ancien prix Nobel de la paix, pour lui rendre un dernier hommage.

    La communion de Coréens du Nord et du Sud est un geste exceptionnel, rappelant le rôle joué par un des principaux artisans de la réconciliation intercoréenne, au sud de la péninsule. Par le passé, une délégation officielle nord-coréenne de condoléances ne s'était rendue en Corée du Sud que dans de très rares circonstances, notamment lors de la mort du fondateur du groupe Hyundai, Chung Ju-yung, qui avait impulsé d'importants projets de coopération économique intercoréens. 

    L'AAFC espère que ce geste exceptionnel des autorités de République populaire démocratique de Corée, à la hauteur du rôle joué par Kim Dae-jung pour la paix et la réconciliation en Corée, sera l'occasion pour le gouvernement Lee Myung-bak d'accepter la reprise du dialogue avec le Nord.

    Sources : KCNA, Daily Express

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)