Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 21:51

Ce 27 juillet marquait le 56eme anniversaire de l'armistice qui a mis fin aux combats de la guerre de Corée. A Séoul, de nombreux Coréens ont manifesté pour exiger, notamment, la signature d'un véritable traité de paix, ce que refusent toujours les Etats-Unis.


Le 26 juillet 2009, malgré la forte présence policière, une manifestation s'est tenue dans le centre de Séoul pour commémorer le 56eme anniversaire de l'amistice qui a mis fin, le 27 juillet 1953, aux combats de la guerre de Corée. Parmi les manifestants, se trouvaient des militants de Solidarité pour la paix et la réunification de la Corée, de l' Alliance coréenne pour un mouvement progressiste, de l'Alliance pan-coréenne pour la réunification (Pomminryon), de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU), ainsi que d'anciens prisonniers de longue durée en application de la loi dite de « sécurité nationale », et les familles de prisonniers de conscience.

 


Au début, la police a tenté d'empêcher que cette manifestation ait lieu à proximité de l'ambassade américaine. Les manifestants ont alors eux-mêmes fait barrage aux policiers pour leur demander de respecter la loi car ce rassemblement avait été autorisé. La police a donc fini par reculer.


Les manifestants avaient plusieurs revendications : le respect de la Déclaration commune Nord-Sud du 15 juin 2000, l'abandon de l'Initiative de sécurité contre la prolifération des armes de destruction massive (PSI), l'arrêt des sanctions contre la Corée du Nord, l'ouverture de négociations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et la signature d'un traité de paix. L'administration du président sud-coréen conservateur Lee Myung-bak n'applique plus la Déclaration commune du 15 juin, tandis que les Etats-Unis refusent des négociations directes avec la Corée du Nord qui aboutiraient à la signature d'un véritable traité de paix mettant fin à l'état de guerre qui prévaut dans la péninsule coréenne depuis 1953.


Sources : Tongil News, No base stories of Korea

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique sud-coréenne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)