Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 15:41

Le 11 juillet est la Journée mondiale de la population organisée par le Fonds des Nations-Unies pour la Population, consacrée cette année à l'éducation des filles (cf. affiches ci-dessous). Dans ce cadre, l'Office national des statistiques de la République de Corée (du Sud) a remis aux organismes compétents des Nations-Unies ses prévisions démographiques à l'horizon 2050. En l'absence de redressement du taux de natalité, la Corée du Sud devrait voir sa population diminuer de plus de 6 millions de personnes d'ici 2050, tandis que l'âge médian de la population atteindrait 56,7 ans.

Les perspectives démographique de la Corée du Sud sont sombres : les effets conjugués d'un indice synthétique de fécondité parmi les plus bas au monde (1,19 enfant par femme, ne permettant pas le renouvellement des générations) et d'un allongement de l'espérance de vie confrontent le pays à la double perspective du vieillissement et de la dépopulation.

Les perspectives à l'horizon 2050, publiées le 10 juillet 2009 par l'Office national sud-coréen des statistiques à la veille de la Journée de la population mondiale, donnent un état des lieux précis des risques auxquels est confrontée la Corée du Sud, en l'absence de changement dans les comportements démographiques et sociaux :

- la population totale du pays commencerait à diminuer à partir de 2018, pour atteindre en 2050 42,34 millions d'habitants, soit une baisse de 6,41 millions de personnes par rapport au 1er juillet 2009 ; la part de la Corée du Sud dans la population mondiale tomberait de 0,71 % à 0,46 % ;

- la part des personnes âgées de plus de 65 ans (soit 10 % actuellement) s'élèverait à 40 % en 2050, tandis que la proportion des personnes de plus de 80 ans augmenterait de 1,9 % à 14,5 % ;

- l'âge médian de la population atteindrait 56,7 ans en 2050 : en d'autres termes, plus de la moitié des Sud-Coréens seraient âgés de plus de 56,7 ans à cette date.

La baisse envisagée de la population entre 2009 et 2050 (- 13,2 %) serait la quatrième plus importante parmi les pays industrialisés de l'OCDE, après le Japon (- 20,1 %), la Pologne (- 15,9 %) et l'Allemagne (-14,2 %).

Une économie comportant une part aussi importante de personnes âgées est difficilement soutenable, sauf à sacrifier encore davantage un système de retraites déjà parmi les moins généreux de ceux des Etats membres de l'OCDE.

L'exemple de la France (aujourd'hui un des pays les plus dynamiques démographiquement de l'Union européenne, après avoir été l'un de ceux om la natalité était la plus faible) montre toutefois qu'il n'est pas de situation irréversible, à condition que le gouvernement sud-coréen s'engage dans une politique nataliste de soutien aux familles, tout en réformant un des systèmes éducatifs les plus coûteux et les plus inégalitaires au monde. Un autre levier consisterait à lever le tabou de l'intégration des étrangers, en leur garantissant de nouveaux droits sociaux et politiques. Enfin, la réunification de la Corée apporterait également une réponse au problème démographique, alors que la population coréenne au Nord de la péninsule est plus jeune et plus dynamique :

- en
Corée du Nord, en 2009, l'indice synthétique de fécondité (ISF) s'élèverait à 1,96 enfant par femme ; l'âge médian de la population est de 33,5 ans ; la part des moins de 15 ans s'élève à 21,3 % de la population totale (plus de 65 ans : 9,4 %) ; le taux de croissance annuel de la population est estimé à 0,42 % ;

- en
Corée du Sud, en 2009, l'ISF est estimé à 1,21 enfant par femme ; l'âge médian de la population est de 37,3 ans ; la part des moins de 15 ans s'élève à 16,8 % de la population totale (plus de 65 ans : 10,8 %) ; le taux de croissance démographique annuel est estimé à 0,27 %.

Sources : AAFC,
Dong-a Ilbo, CIA - The World Fact Book

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)