Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 23:22

C'est fait : après sa victoire sur les Emirats Arabes Unis le 7 juin à Dubaï (2-0), la Corée du Sud est qualifiée pour la phase finale de la coupe du monde en Afrique du Sud. Pour sa part, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a fait match nul le même jour contre l'Iran, à Pyongyang (0-0). Le suspense continue pour la qualification des Nord-Coréens, alors que l'entraîneur sud-coréen Huh Jung-moo a exprimé son souhait de voir la Corée du Nord décrocher également son ticket pour l'Afrique du Sud.

En disposant des Émirats Arabes Unis sur le score de deux buts à zéro à Dubaï le 7 juin, la sélection sud-coréenne a décroché son billet pour le mondial sud-africain. La Corée du Sud est ainsi la troisième sélection à s'être qualifiée pour la compétition reine, après le Japon et l'Australie samedi 6 juin.

L'attaquant de l'A.S Monaco Park Chu-young a ouvert la marque dès la cinquième minute du match. Idéalement desservi à hauteur du point de pénalty par une passe dans la profondeur du jeune technicien Lee Chung-yong (20 ans, FC Séoul), le talentueux avant-centre a réussi à prendre à contre-pied le portier arabe malgré le marquage d'un défenseur local. Quelques instants auparavant, c'était Lee Keun-ho (24 ans, Jubilo Iwata, Japon) qui avait eu l'occasion de propulser le cuir de la tête au fond des filets, bien servi par un centre de Lee Chung-yong.

Une demie-heure plus tard, Ki Sung-yong (20 ans, FC Séoul) a vu sa reprise de volée captée par le gardien Majed Naser. Esseulé à l'entrée de la surface de réparation, le milieu de terrain avait profité d'une remise de Lee Keun-ho pour tenter sa chance. Le natif de Gwangju a finalement doublé la mise pour son équipe en tirant parti d'une bourde monumentale de gardien de but des Émirats Alors que le centre du capitaine Park Ji-sung (28 ans, Manchester United) avait été intercepté et dévié de la poitrine par un défenseur adverse, Majed Naser a glissé en arrière au moment de s'emparer du ballon. Ki Sung-Yong, qui avait suivi l'action de près, a pu s'emparer de la balle sans rencontrer d'opposition pour l'envoyer dans les cages vides, sous les yeux des défenseurs adverses hébétés (37').

Au retour des vestiaires, les hommes de Huh Jung-moo ont été réduits à dix à la suite de l'expulsion du milieu défensif Kim Jung-woo (27 ans, Seongnam Ilhwa). Le récupérateur a en effet reçu un second carton jaune après avoir fauché Mahmoud Kamis au bord de la ligne de touche (48').

En dépit de leur infériorité numérique, les
guerriers Taeguk ont maintenu leur emprise sur la rencontre. Les Diables rouges
ont continué à se montrer dangereux pour les protégés du Français Dominique Bathenay, à l'image de Lee Jung-soo (29 ans, Kyoto Sanga FC). Sur un corner botté par Ki Sung-yong, le coup de tête puissant du défenseur est passé à quelques centimètres du cadre.

A la 61e minute du match, les locaux ont produit leur première occasion dangereuse. Mahmoud Kamis, qui a été mis en orbite seul au niveau du point de penalty par un centre en retrait, s'est toutefois trop précipité pour être en mesure de tromper la vigilance du latéral
Oh Beom-seok (24 ans, Krylia Sovetov Samara).

La réplique des Sud-coréens s'est faite entendre une dizaine de minutes plus tard, quand Park Ji-sung a décalé Lee Chung-yong sur la droite de la surface de réparation à l'aide d'une passe en profondeur bien ajustée. Toutefois Majed Naser a barré le chemin du but au jeune ailier en sortant avec sang-froid devant lui. A la 76e minute, le portier arabe repoussait une nouvelle fois un coup franc bien frappé par Ki Sung-yong depuis le côté gauche.

La dernière action remarquable de la rencontre a été menée par les Emiratis. Judicieusement intercalé entre les deux défenseurs centraux coréens, Mahmoud Khamis a repris de volée un centre dirigé vers lui depuis l'aile droite (90'). Les
guerriers Taeguk ont dû leur salut à un réflexe salvateur de l'expérimenté Lee Woon-jae (36 ans, Suwon Samsung).

Au coup de sifflet final, les joueurs au maillot frappé du tigre ont célébré la septième qualification consécutive de la Corée du Sud pour la phase finale de la Coupe du monde.

De son côté la R.P.D de Corée a fait match nul avec l'Iran à Pyongyang. Aucun but n'a été marqué au cours du face à face du
Chollima et de la Team Melli. Les joueurs nord-coréens ont su résister aux velléités de leurs opposants. La première mi-temps a été largement dominée par les joueurs de la R.I d'Iran. En effet, dès la 4e minute, le milieu de terrain Andranik Teymourian a frappé sur le poteau après avoir gagné son duel avec le stoppeur nord-coréen Pak Chol-jin (25 ans, Amrokgang). Puis, juste avant la pause, le vétéran iranien Vahid Hashemain, servi sur un plateau par Ali Karimi, a vu sa tentative passer largement à côté du poteau gauche de Ri Myong-guk (24 ans, Pyongyang CSG).

Au retour des vestiaires la tendance s'est inversée et l'initiative a appartenu aux locaux. Le portier Seyed Rahmati a du employer tout son talent pour plonger un tir à mi-distance de Hong Yong-jo (27 ans, FC Rostov). A la 48e minute, Jong Tae-sae (25 ans, Kawasaki Frontale) a manqué de peu de propulser la balle de la tête au fond des filets des visiteurs. L'attaquant prodige du football nord-coréen avait plongé entre deux défenseurs pour détourner un centre brossé par le latéral Cha Jong-hyok (24 ans, Amrokgang). Quelques instants plus tard, le meneur de jeu Mun In-guk (30 ans, 25 Avril) a à son tour dévié de la tête un centre précis de Pak Nam-chol (23 ans, 25 Avril). Toutefois la tentative de Mun In-guk a fui le cadre et Rahmati n'a pas eu à s'employer pour sauver son camp.

Les Iraniens ont réagi à la 55e minute de la rencontre. Le capitaine Mehdi Mahdavikia est parvenu à trouver Vahid Hashemain sur un coup franc indirect. Bien qu'il ait eu le temps de contrôler et d'armer correctement sa frappe, l'attaquant de Bochum a écrasé sa tentative qui a fini trop loin du cadre pour inquiéter Ri Myong-guk.

Hong Yong-jo a une nouvelle fois fait parler la poudre en bottant un coup franc de vingt mètres dévié in extremis par Rahmati (64'). La réplique iranienne à été donnée par le remplaçant Mehrzad Madanchi à la 72e minute. Le milieu de terrain iranien a failli inscrire un but spectaculaire à trente-cinq mètres de la ligne de but. Une parade décisive de Ri Myong-guk a cependant dévié son effort hors du cadre. Le
Chollima
continuait toutefois de faire preuve de répondant. Park Nam-chol, trouvé à l'entrée de la surface par Jong Tae-sae, a décoché une frappe surpuissante en direction du but adverse. Un plongeon de Rahmati a permis aux Iraniens de maintenir leur cage inviolée.

La dernière occasion nord-coréenne a consisté en un duel entre Hong Yong-jo et Rahmati. Seul intercalé entre l'attaquant coréen et son but, le portier iranien n'a pas hésité à s'aventurer en dehors de la surface de réparation pour barrer la route à son opposant. Pressé par le déboulé de son adversaire, Hog Yong-jo a tiré trop haut pour que la balle n'atterrisse dans le but laissé vide par Rahmati.

Il ne reste plus qu'un seul match à jouer à la Corée du Nord qui se classe actuellement à la deuxième place du groupe B, avec un maigre point d'avance sur l'Arabie Saoudite. Cette ultime rencontre opposera justement à Riyadh le
Chollima et son concurrent arabe pour la qualification. Les Nord-coréens devront tout donner pour parvenir à tenir en échec l'Arabie Saoudite au stade international du roi Fadh. Les Faucons verts
auront en effet à cœur de laver l'affront de leur défaite à Pyongyang de Février dernier. De même, les Arabes feront tout pour décrocher une cinquième qualification successive à la phase finale de la Coupe du monde.

Un autre obstacle coréen sépare l'Arabie saoudite de la qualification. La Corée du Sud recevra en effet la sélection du royaume arabe à Séoul le 10 juin prochain. En cas de défaite ou de match nul à Séoul, les Saoudiens seraient dans l'obligation de vaincre la Corée du Nord à Riyadh pour se qualifier. Il faut également prendre en compte les chances de l'Iran. La
Team Melli, si elle arrive à s'emparer des trois points en battant les Émirats Arabes Unis à Téhéran le 10 juin, sera toujours en lice pour la deuxième place du groupe. Les Iraniens se déplaceront eux aussi à Séoul le 17 juin... Force est donc de constater que la qualification de la Corée du Nord pourrait dépendre de beaucoup des performances des guerriers Taeguk sur leur terrain face à l'Arabie Saoudite et à l'Iran, à moins que le Chollima soit victorieux à Riyadh.

Huh Jung-moo a fait part de son espoir de voir la Corée du Nord accompagner ses protégés en Afrique du Sud. Le sélectionneur sud-coréen a en effet déclaré à Dubaï :
« Personnellement, j'espère que la Corée du Nord va se qualifier avec nous pour les phases finales car ce serait quelque chose d'inédit dans l'histoire de la Coupe du monde. »

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)