Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 10:31

Les opérations de piraterie dans les eaux somaliennes sont, malheureusement, devenues monnaie courante. Elles prennent un relief particulier lorsque, dans un contexte de relations intercoréennes particulièrement tendues, un vaisseau battant pavillon de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a été secouru par une unité de la République de Corée (du Sud).

Lundi 4 mai 2009. Un vaisseau de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) opérant en eaux somaliennes, dans le couloir de transit recommandé internationalement, lance un appel d'alerte, car menacé par des pirates somaliens.

C'est un navire de guerre sud-coréen, le Munmu le Grand, opérant dans le golfe d'Aden, qui répond, en dépêchant un hélicoptère Linx, dont l'arrivée met en fuite les pirates. Selon l'unité sud-coréenne, le navire nord-coréen l'aurait remercié pour son intervention.

Alors que l'Etat somalien n'est plus fonctionnel depuis 1991, les opérations de piraterie dans les eaux somaliennes se sont multipliées dans cette région parmi les plus déshéritées du monde, avec le soutien de l'Etat autonome auto-proclamé du Puntland, au Nord-Est de la Somalie.

Spectaculaire de par les acteurs qu'elle a impliqués, alors que le dialogue intercoréen est au plus bas depuis plus de dix ans, l'opération du 4 mai est malheureusement devenue banale : depuis le début de l'année 2009, plus d'une vingtaine d'actes de piraterie ont été recensés dans les eaux somaliennes.

L'unité sud-coréenne agissait dans le cadre d'une force multinationale, sous commandement américain, montrant aussi l'intérêt des grandes puissances à se positionner dans une zone d'intérêt stratégique majeur. Cependant, face à des actes tels que le piraterie maritime, la solidarité internationale est un principe constant, comme en a témoigné l'intervention sud-coréenne. L'AAFC espère que celle-ci permettra également d'infléchir la politique intercoréenne du président Lee Myung-bak, dont l'intransigeance vis-à-vis de Pyongyang a entraîné une grave dégradation des relations intercoréennes.  

Source :Xinhua.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations intercoréennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)