Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 14:54

Réunie en session ordinaire le 9 avril 2009, pour la première fois depuis les élections législatives du 8 mars, l'Assemblée populaire suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a procédé au renouvellement des instances gouvernementales. Le dirigeant Kim Jong-il a été réélu président de la Commission de la défense nationale.

A l'issue des élections législatives du 8 mars 2009, l'Assemblée populaire suprême de la RPDC a renouvelé 46 % de ses membres : une proportion importante, mais inférieure à celle des deux précédentes élections législatives (61 % et 50 %). L'âge médian des députés est 56 ans. Des dirigeants d'entreprise, dont le rôle s'est accru suite aux réformes économiques engagées depuis 2002, figurent parmi les nouveaux élus, alors que n'ont pas été reconduits plusieurs responsables du "Front uni" en charge des relations intercoréennes, à l'occasion notamment du sommet intercoréen d'octobre 2007. Ces évolutions s'inscrivent dans le cadre de la priorité donnée à l'économie, alors qu'il a été mis fin à l'ensemble des accords politiques et militaires intercoréens, après la nomination de Hyun In-taek comme nouveau ministre de la Réunification à Séoul.

Réunis en session ordinaire le 9 avril 2009, les parlementaires ont procédé au renouvellement des instances gouvernementales. Le dirigeant Kim Jong-il a été reconduit dans ses fonctions de président de la Commission de la défense nationale (CDN). Kim Yong-nam a été réélu président du Praesidium de l'Assemblée populaire suprême : le praesidium est l'instance législative permanente, et à ce titre le président Kim Yong-nam exerce les fonctions de chef de l'Etat.

Yang Hyong-sop et Kim Yong-dae ont été réélus vice-présidents du Praesidium de l'Assemblée populaire suprême.

Jo Myong-rok a été élu premier vice-président de la Commission de la défense nationale, Kim Yong-chun, Ri Yong-mu and O Kuk-ryol vice-présidents de cette instance et Jon Pyong-ho, Kim Il-chol, Paek Se-bong, Jang Song-thaek, Ju Sang-song, U Tong-chuk, Ju Kyu-chang and Kim Jong-gak membres de la CDN.

Le nouveau gouvernement, où huit portefeuilles ont été confiés à de nouveaux titulaires, nonobstant la création d'un ministère du Développement de la capitale attribué à Kim Ung-gwan, est composé comme suit :

- Premier ministre : Kim Yong-il
- Vice-Premiers ministres : Kwak Pom-gi et Thae Jong-su
- Vice-Premier ministre, président de la Commission de la planification de l'Etat : Ro Tu-chol
- Vice-Premier ministre : O Su-yong (auparavant ministre des Industries électroniques, en remplacement de Jon Sung-hun)
- Ministre des Affaires étrangères : Pak Ui-chun
- Ministre de la Sécurité publique : Ju Sang-song
- Ministre des Industries électriques : Ho Thaek
- Ministre des Industries charbonnières : Kim Hyong-sik
- Ministre des Industries minières : Kang Min-chol
- Ministre des Hydrocarbures : Kim Hui-yong
- Ministre des Industries métallurgiques : Kim Thae-bong
- Ministre des Industries de machines-outils : Jo Pyong-ju
- Ministre des Industries électroniques : Han Kwang-bok (en remplacement de O Su-yong, nommé vice-Premier ministre),
- Ministre de la Construction et des Matériaux de construction : Tong Jong-ho 
- Ministre des Chemins de fer : Jon Kil-su
- Ministre des Transports terrestres et maritimes : Ra Tong-hui 
- Ministre de l'Agriculture : Kim Chang-sik

- Ministre des Industries chimiques : Ri Mu-yong
- Ministre des Industries légères : Ri Ju-o
- Ministre du Commerce extérieur : Ri Ryong-nam- Ministre de la forêt : Kim Kwang-yong
- Ministre de la Pêche : Pak Thae-won (en remplacement de Sim Ki-yop)
- Ministre de la Ville : Hwang Hak-won (en remplacement de Choe Jong-gun)
- Ministre du Territoire et de l'Environnement : Pak Song-nam
- Ministre du Contrôle de la construction d'Etat : Pae Tal-jun 
- Ministre du Commerce : Kim Pong-chol (en remplacement de Ri Yong-son)
- Ministre de l'Alimentation : Mun Ung-jo (en remplacement de Choe Nam-gyun)
- Ministre de l'Education : Kim Yong-jin
- Ministre des Postes et Télécommunications : Ryu Yong-sop
- Ministre de la Culture : Kang Nung-su
- Ministre des Finances : Kim Wan-su (en remplacement de Mun Il-bong)
- Ministre du Travail : Jong Yong-su
- Ministre de la Santé publique : Choe Chang-sik
- Ministre de l'Inspection d'Etat : Kim Ui-sun
- Président de l'Académie des sciences : Pyon Yong-rip
- Président de la Commission d'orientation du sport et de la culture physique : Pak Hak-son
- Président de la Banque centrale : Ri Kwang-gon (en remplacement de Kim Wan-su)
- Directeur du Bureau des statistiques : Kim Chang-su
- Directeur du Secrétariat du gouvernement : Kim Yong-ho
- Ministre de la Construction de la capitale : Kim Ung-gwan (ministère nouvellement créé)

Sur le rapport de Kim Wan-su, nouveau ministre des Finances, l'Assemblée populaire suprême a examiné l'exécution du budget 2008 et adopté la loi de finances pour 2009 : il est prévu une augmentation des ressources de 5,2 % et une croissance des dépenses de 7 %, la priorité étant accordée au développement de l'économie nationale et à l'élévation du niveau de vie. La défense nationale représentera 15,8 % des dépenses budgétaires. L'augmentation prévue des dépenses d'éducation et de santé s'élève, respectivement, à 8,2 % et 8 %. Par ailleurs, des crédits supplémentaires seront affectés à l'éducation des Coréens du Japon. (sources : AAFC,
dépêches du 9 avril 2009 de KCNA)

 

 

Fiche signalétique de l'Assemblée populaire suprême

de la République populaire démocratique de Corée

Nombre de députés 687
Durée de la législature 5 ans
Siège Palais de Mansudae, Pyongyang
Mode de scrutin Scrutin direct à la majorité.
Le candidat ayant obtenu la majorité absolue de suffrages dans une circonscription est déclaré élu si plus de la moitié de l'électorat a pris part au scrutin.
Conditions pour être élu Etre âgé d'au moins 17 ans.
Etre citoyen de RPDC.
Les candidats sont présentés par les électeurs, partis politiques ou organisations sociales (conjointement ou individuellement) lors de réunions d'au moins 100 électeurs où ils doivent obtenir le soutien d'au moins la moitié des participants.

 

Répartition des sièges Parti du travail de Corée : 606 sièges
Parti social-démocrate de Corée : 50 sièges
Parti Chondogyo-Chong-u : 22 sièges
Association générale des Coréens résidant au Japon (Chongryon) : 6 sièges
Indépendants : 3 sièges



Composition à l'issue des élections du 8 mars 2009


Femmes

15,6 %
Militaires
16,9 %
Ouvriers
10,9 %
Paysans
10,1 %
Moins de 35 ans
1 %
De 36 à 55 ans
48,5 %
Plus de 56 ans
50,5 %
Diplômés de l'enseignement supérieur
94,2 %

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)