Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 10:41

Après avoir doublé, en 2008, son nombre de cotisants par rapport à l'année 2007, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) doit encore se renforcer pour développer ses activités de coopération, de solidarité et d'information entre les peuples français et coréen. Faut-il le rappeler ? L'AAFC ne reçoit aucune subvention publique : elle vit des seules cotisations de ses membres. Nous appelons donc chacune et chacune à adhérer à l'AAFC et faire adhérer ses amis, ses proches et toutes les personnes souhaitant développer les relations d'amitié et de coopération entre Français et Coréens.

Fondée en 1969, l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC) vise à renforcer, dans tous les domaines, les liens d'amitié et de coopération entre les peuples français et coréen.

L’année 2008 a été l'occasion, une fois encore, d'offrir de nombreuses prestations gratuites, en tout premier lieu en direction des adhérents de l'AAFC :

 

- l’impression et l’envoi du bulletin trimestriel de l’AAFC ;

 

- la promenade sur la Marne suivie d’un buffet campagnard, à bord du bateau « Le Francilien », le 12 avril ;

 

- le spectacle de Taekwon-Do et de musique coréenne, lors de la journée de solidarité du 13 juillet avec les élèves coréens de l’école n° 1 de Moranbong, à Pyongyang ;

 

 - des réunions d’information régulières sur la situation en Corée et les activités de l’AAFC, suivies d’un buffet, à l’occasion notamment de notre assemblée générale du 16 février et de la commémoration, le 5 septembre, du soixantième anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée  (RPDC) en 1948.
 

Toutes ces activités ont un coût. Or les cotisations de ses membres ont constitué les seules ressources de l’AAFC en 2008, qui n’a perçu aucune subvention.

 

Nous vous invitons donc à renforcer la coopération et l'amitié franco-coréenne, quel soit votre lieu de résidence ou votre nationalité, en adhérant ou en réadhérant à l’AAFC en 2009.

Le montant de la cotisation annuelle (comprenant l’envoi du bulletin trimestriel de l'AAFC) est de 20 euros minimum à adresser par chèque à la Trésorière de l'AAFC :


Madame Jacqueline Lucca
5, Allée Frédéric Chopin
91380 Chilly-Mazarin


Merci de recopier ou imprimer le bulletin ci-dessous, à compléter et à joindre à votre règlement.


Nom : …………………........................……………....…...……

Prénom : ….....………………………….......................................

Adresse postale : ……..............……………......………...............……...……

……………….............…………………………………………………………...

Adresse électronique : .............................................................................

Téléphone : ...................................................................

Ci-joint un chèque de ……...... euros correspondant à (cocher l'option choisie)

(   ) Cotisation
(   ) Adhésion nouvelle
(   ) Bulletin uniquement (6 euros)
 


Vous pouvez aussi effectuer un virement en utilisant les coordonnées suivantes :


Numéro de compte : 30002 00555 0000005585S 18

 
IBAN : FR19 3000 2005 5500 0000 5585 S18

 
Destinataire :   
Association d'amitié franco-coréenne

Mme Jacqueline Lucca

5 rue Frédéric Chopin

91380 Chilly-Mazarin

 
Banque : CL BAGNEUX PASTEUR 00555


Identification de la banque : BIC CRLYFRPP

 


N'oubliez pas de préciser le motif du paiement : "Adhésion".

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)