Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 11:15

KCNA, agence officielle de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), a annoncé que les prochaines élections législatives à l'Assemblée populaire suprême de la RPDC auront lieu le 8 mars 2009. Les 687 députés seront élus pour un mandat de cinq ans.

Aux termes de l'article 87 de la Constitution de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), l'Assemblée populaire suprême est l'instance suprême du pouvoir de la République. En dehors des périodes de session, l'autorité législative incombe au Praesidium de l'Assemblée populaire suprême, composée de députés élus en son sein, dont le Président, élu depuis 1998, M. Kim Yong-nam, exerce les fonctions de chef de l'Etat.

KCNA, agence officielle de la RPDC, a annoncé que les prochaines élections législatives, pour la désignation des membres de la XIIème session de l'Assemblée populaire suprême, se tiendront le 8 mars 2009. Les précédentes élections ayant eu lieu le 3 août 2003, un scrutin aurait dû se tenir fin 2008, le mandat des députés étant de cinq ans aux termes de la Constitution. La procédure d'organisation d'un scrutin décalé dans le temps apparaît également dans les régimes de démocratie parlementaire : par exemple, en France, les élections cantonales de 1991 avaient été repoussées en 1992, et les élections sénatoriales prévues en septembre 2007 organisées en septembre 2008.

Les députés de l'Assemblée populaire suprême sont élus au suffrage universel direct, au scrutin secret, pour un mandat de cinq ans, par les citoyens âgés d'au moins dix-sept ans.

Trois partis politiques sont représentés au sein de l'Assemblée populaire suprême, qui comprend également des députés indépendants, n'appartenant à aucune formation politique : le Parti du travail de Corée, le Parti social-démocrate de Corée et le Parti Chondogyo-Chong-u, formation politique dont l'inspiration religieuse, le chondoïsme, trouve notamment son origine dans la révolte paysanne nationale et antiféodale du Tonghak, en 1894.

L'Assemblée populaire suprême dispose du pouvoir législatif et contrôle le gouvernement. En particulier, elle élit et révoque le Premier ministre. Elle nomme les vice-premiers ministres, les présidents de comité, les ministres et autres membres du cabinet des ministres sur proposition du Premier ministre.


Une session de printemps, qui pourrait donc se tenir après les élections du 8 mars 2009, est traditionnellement consacrée à l'examen du budget, alors que l'éditorial conjoint du 1er janvier 2009 des principaux titres de la presse de RPDC a mis l'accent sur l'édification d'un pays puissant et prospère en 2012.  (Sources : AAFC, Vietnam News Agency, wikipédia)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Politique de la RPDC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)