Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 21:41

Au quatrième jour de l'assaut israélien sur la bande de Gaza, dont le bilan provisoire s'établissait déjà à près de 350 morts, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a fermement condamné "le meurtre de civils désarmés comme un crime contre l'humanité (...) et un défi ouvert au processus de paix au Moyen-Orient." Pyongyang a appelé à un arrêt immédiat des attaques israéliennes.

Le mardi 30 décembre 2008, au quatrième jour des combats menés par l'armée israélienne sur la bande de Gaza, dont le bilan provisoire s'établissait à quelque 350 morts et 1.700 blessés, le ministère des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a appelé à l'arrêt de ces raids aériens "barbares".  

Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, "la République populaire démocratique de Corée dénonce fermement le meurtre par Israël de civils désarmés comme un crime contre l'humanité, une grave provocation contre les Palestiniens et les autres peuples arabes et un défi ouvert au processus de paix au Moyen-Orient", ajoutant que "Israël doit immédiatement cesser toutes ses actions militaires et répondre positivement à la demande des peuples arabes et des autres peuples du monde d'une solution équitable et complète à la question du Proche-Orient."

Dans son soutien aux mouvements d'indépendance du Tiers Monde, Pyongyang a toujours été solidaire des Palestiniens. Le 7 mai 2002, le délégué général de la RPDC aux Nations-Unies avait ainsi dénoncé la "féroce action militaire" que venait d'entreprendre d'Israël comme une "violation de la souveraineté de la Palestine". La Palestine a également établi une réprésentation diplomatique permanente à Pyongyang. (Source : Kuwait News Agency, KUNA)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)