Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 23:51

Le samedi 20 décembre 2008, Son Excellence (S.E.) Son Musin, délégué général de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en France, ambassadeur auprès de l'UNESCO, a reçu le bureau national de l'AAFC, pour un échange de vues fructueux sur l'actualité de la Corée, les relations franco-coréennes et les activités récentes de l'AAFC.

Près d'un an après le renouvellement des instances nationales de l'AAFC lors de son assemblée générale statutaire du 16 février 2008, et le lancement concomitant de son blog, S.E. Son Musin (photo),
délégué général de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en France, ambassadeur de la RPDC auprès de l'UNESCO, a reçu le bureau national de l'AAFC le 20 décembre 2008. Cette rencontre marquait également le 91ème anniversaire de la naissance de la camarade Kim Jong-suk, combattante de la guérilla antijaponaise (le 24 décembre 1917), et le 17ème anniversaire de l'accession du dirigeant Kim Jong-il aux fonctions de Commandant suprême de l'Armée populaire de Corée (le 24 décembre 1991).

Après un bilan des activités de l'AAFC au cours de l'année écoulée, et notamment le
déplacement d'une délégation de l'AAFC en RPDC à l'occasion du soixantième anniversaire de la fondation de la République, S.E. Son Musin a mis l'accent sur la priorité accordée par le gouvernement nord-coréen à l'édification d'une nation puissante et prospère à l'horizon 2012 : dans cette perspective, l'augmentation de la production de céréales en 2008 par rapport à 2007, de l'ordre de 10 %, avait rapproché de l'objectif de l'autosuffisance alimentaire, tandis qu'un nouveau modèle de tracteurs avait été lancé à l'usine Kumsong. Cependant, l'approvisionnement en électricité continuait de poser des difficultés.

S'agissant des relations intercoréennes et des relations internationales, S.E. Son Musin a vivement déploré le recul enregistré dans les rapports Nord-Sud après l'élection du conservateur Lee Myung-bak à la présidence de la République en Corée du Sud, tout en rappelant l'attente du gouvernement nord-coréen que les autorités sud-coréennes s'engagent à mettre en application les déclarations conjointes du 15 juin 2000 et du 4 octobre 2007. Concernant la question nucléaire, si la RPDC avait rempli ses engagements à plus de 80 % en désactivant ses installations nucléaires, les autres parties tardaient à procéder aux livraisons d'énergie, les négociations récentes ayant été marquées par un changement de position de la Corée du Sud.

Au cours du très riche débat qui s'est ensuivi, les membres du bureau national de l'AAFC ont confirmé que, en 2009, ils réitèreraient leurs
démarches tendant à l'établissement de relations diplomatiques complètes entre la France et la RPD de Corée. L'invitation d'une délégation coréenne en France, à l'occasion du 40ème anniversaire de l'AAFC; en octobre 2009, constituerait, par ailleurs, un moment privilégié pour développer les relations bilatérales entre nos deux pays.

   



 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Activités AAFC
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)