Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 16:15

La société égyptienne Orascom a annoncé l'ouverture, le lundi 15 décembre 2008, du premier réseau de téléphonie mobile de troisième génération (3G) en République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord). Un bond technologique pour la RPDC, toujours soumise à l'embargo américain.

La République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) est le pays soumis au plus vieil embargo du monde, depuis plus d'un demi-siècle. A l'instar de leurs voisins du Sud, les Nord-Coréens parient toutefois sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication pour moderniser leur économie, gravement affectée par la disparition des démocraties populaires en URSS et en Europe de l'Est, ainsi que par des catastrophes climatiques sans équivalent dans aucun autre Etat au monde depuis 1992.

Dans ce contexte, suite aux tests concluants effectués par la compagnie égyptienne Orascom en mai 2008, le premier réseau de téléphonie mobile 3G sera lancé à Pyongyang le lundi 15 décembre 2008, ainsi que l'a annoncé Mme Rasha Mohamed, porte-parole d'Orascom Telecom. Selon cette dernière, c'est la première fois qu'une compagnie étrangère de télécommunications obtient une licence commerciale en RPDC dans le secteur des télécommunications.

Le capital de l'opérateur du réseau, CHEO Technology JV Co., est détenu à 75 % par Orascom Telecom, et à 25 % par la Compagnie coréenne des postes et télécommunications. La licence a été attribuée pour une durée de 25 ans.

Ayant déjà ouvert des réseaux GSM de troisième génération au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud, l'entreprise égyptienne prévoit, au cours des trois prochaines années, des investissements à hauteur de 400 millions de dollars dans l'infrastructure du réseau et les droits de licence. Pyongyang et les principales villes de RPD de Corée devraient être couvertes d'ici un an.
 (Source : StarTribune.com)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)