Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 19:08

En s'inclinant (2-1) face aux Iraniens dans le dernier tour des qualifications du groupe Asie pour la Coupe du monde de football 2010, les Nord-Coréens accusent leur première défaite dans leur parcours vers la qualification, malgré un jeu offensif. Le Chollima peut encore décrocher son billet pour l'Afrique du Sud, mais il devra aller chercher la victoire face à l'Arable Saoudite, la Corée du Sud et l'Iran.  Retour sur un  match déterminant.


Les joueurs nord-coréens sont entrés sur la pelouse du terrifiant stade Azadi de Téhéran avec la ferme intention de quitter le Moyen-Orient avec un point au moins.


Dès la 10eme minute, le capitaine Medhi Mahdavikia trouve le chemin des filets en déviant de la tête un centre bien ajusté par Motjaba Jabari à bout portant. Attentiste, la ligne défensive a livré son gardien au milieu de terrain de Téhéran. Le défenseur central Pak Chol-jin (ici aux prises avec Mehdi Mahdavikia), mal placé trop en avant de son opposant à hauteur du point de penalty, n'a pas réussi à faire preuve de suffisamment de vivacité pour effacer son erreur de marquage.


Quelques instants plus tard, le portier Ri Myong-guk sauve les siens d'une déroute précoce. Auteur de deux parades sorties de nulle part sur un coup de tête puis un tir de Motjaba Jabari, le gardien du Pyongyang CSG a permis au Chollima de garder les locaux en ligne de mire.

Bien servi dans la profondeur par Mun In-guk qui venait juste d'intercepter la balle aux cinquante mètres, Hong Yong-jo (24') s'est engouffré seul dans la surface de réparation. Vraisemblablement sur son mauvais pied pour pouvoir tenter sa chance directement, l'attaquant du FC Rostov a dû dribbler deux de ses opposants face au but pour se mettre en position de tir avant d'être repris in extremis par le retour d'un stoppeur iranien.


Les Nord-Coréens se montrent globalement dominateurs et entreprenants, bien que l'Iran ne manque pas de faire frémir la défense du Chollima à chacune de ses incursion aux abords de la surface coréenne.

Peu de temps avant la pause, Hong Yong-jo, encore une fois servi proprement par Mun In-guk depuis l'aile gauche, propulse une tête puissante en direction des cages des locaux. Pour quelques centimètres, la balle a fui le cadre, et la Corée du Nord est passée une seconde fois tout près d'un retour au statu quo.


Au retour des vestiaires, le Chollima continue de lutter pour revenir au tableau d'affichage. Mais la réussite fait défaut, à l'instar de la frappe à distance bottée quelques centimètres trop haut par un Hong Yong-jo intenable (50').


L'Iran, bien plus opportuniste que son adversaire coréen, ne manque alors pas d'enfoncer le clou. Cette fois-ci, c'est le milieu de terrain Javad Nekounam qui est à la conclusion (64'). Les Nord-Coréens ont été pris au dépourvu par un coup franc lointain frappé par Mahdavikia et repoussé maladroitement par Ri Myong-guk sur Shojaei. Délaissé sur son côté gauche, l'attaquant iranien a pu ajuster un centre en direction du deuxième poteau depuis l'intérieur même de la surface. Pris à revers, les défenseurs du Chollima n'ont pas été en mesure de contrer Nekounam, seul face au but.


Dix minutes plus tard cependant, le jeu pivote grâce à Jong Tae-sae . S'élevant au dessus de la mêlée avec autorité, le buteur du Kawasaki Frontale a propulsé dans au fond des filets de la Team Melli une balle reprise de la tête. Orchestrée par Hong Yong-jo, passeur décisif, l'égalisation coréenne ne renverse pas le cours du match et les Nord-Coréens s'inclinent finalement sur le score de 2 buts à 1.


Déçu de devoir rentrer bredouille à Pyongyang, le sélectionneur national de la République populaire démocratique (RPD) de Corée, Kim Jong-hun, n'a pas hésité à faire part de son agacement à la presse : « L'Iran est une bonne équipe mais nous aurions dû faire match nul, pas perdre. C'était un match difficile pour nous, or nous avons eu plusieurs grosses occasions que nous n'avons pas réussi à convertir. »

 

La RPD de Corée jouera son prochain match à domicile. Le Chollima recevra alors l'Arabie Saoudite, vice-champion d'Asie et ténor du groupe 2, actuellement troisième au classement avec quatre points et un match en retard. En cas de défaite chez eux, les Nords-Coréens courent le risque de voir s'éloigner le peloton de tête. C'est pourquoi Kim Jong-hun se prépare déjà au choc du 2 novembre prochain : « Je pense que nous ne pouvons que nous améliorer, nous nous efforcerons de jouer la victoire lors des prochains matchs. »


Au classement, la Corée du Nord perd sa place de dauphin et se voit reléguée à l'avant-dernière place, à égalité de points avec la Corée du Sud, l'Arabie Saoudite et l'Iran. Les hommes de Kim Jong-hun comptent cependant un match joué en plus que leur trois adversaires.


Equipe de la RPD de Corée (5-3-1)

Ri Myong-guk - Ri Jun-il, Pak Chol-jin, Ri Kwang-chon, Cha Jong-hyok, Nam Song-chol (cap.) - An Yong-hak, Kim Yong-jun (Choe Kum-chol, 46'), Mun In-guk (Pak Nam-chol, 92') – Hong Yong-jo, Jong Tae-sae.


Remplaçants

Pak Nam-chol, Kim Kum-il, Ji Yun-nam, Choe Kum-chol, Kim Myong-gil.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)