Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 16:05

Dans la dernière étape de qualification du groupe Asie pour la coupe du monde, les équipes nord et sud-coréennes joueront des matchs décisifs le mercredi 15 octobre 2008. Après un match nul entre les deux Corée (1-1) et une victoire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) sur les Emirats Arabes Unis (EAU), la Corée du Sud a impérativement besoin d'une victoire sur les EAU. Pour sa part, la Corée du Nord, leader provisoire de son groupe, rencontrera la solide équipe iranienne, qui fait figure de favori du groupe de cinq pays (les deux Corée, l'Iran, l'Arabie saoudite et les EAU) dont les deux premiers seront automatiquement qualifiés pour la phase finale de la coupe du monde en Afrique du Sud.

Le Chollima devra déjouer l'embuscade iranienne

La Corée du Nord, actuelle leader du groupe 2 des éliminatoires de la zone Asie pour la Coupe du monde 2010, s'apprête à effectuer un déplacement des plus périlleux au Moyen-Orient.


L'Iran recevra en effet mercredi sur la pelouse de l'immense stade Azadi de Téhéran les protégés du sélectionneur national de la République populaire démocratique de Corée Kim Jong-Hun. Il s'agit en tous lieux d'un match crucial pour le Chollima.


Les Iraniens n'ont pour l'instant disputé qu'une seule rencontre à Riyadh le 6 septembre dernier. Un but du capitaine Javad Nekounam avait alors contraint les Faucons verts à partager les points en fin de rencontre. Une défaite à domicile après une entrée fébrile sur les terres saoudiennes plongerait les triples champions d'Asie dans la torpeur. La victoire sera ainsi l'objectif d'une formation perse .


C'est en tout cas ce à quoi travaille Ali Daei, ancien attaquant vedette de la sélection iranienne à la Coupe du monde 1998 en France et aujourd'hui entraineur de la Team melli. L'ancien joueur du Bayern Munich a déclaré : « Il n'est pas juste de dire que notre prestation était mauvaise ou qu'elle ne nous aidera pas à nous qualifier pour la Coupe du monde [...] Nous étions satisfaits de parvenir à égaliser dans un match aussi difficile. Et une équipe qui fait match nul à l'extérieur est habituellement supposée gagner chez elle, du moins en théorie. »


C'est donc de la combativité des locaux que devront se méfier les Coréens. Réputé pour une assise défensive à toute épreuve, le Chollima peut espérer ne pas repartir bredouille du Moyen-Orient à condition de jouer avec ses qualités.


L'Iran affiche l'un des palmarès les plus prestigieux d'Asie s'est déjà qualifié pour la compétition reine à trois reprises par le passé en 1978, 1998 et 2006. Les Perses courent donc après une seconde qualification consécutive inédite pour l'ultime phase du tournoi mondial. Cette fois-ci c'est en amorçant une phase de reconstruction que la Team melli devra trouver le meilleur d'elle-même pour finir dans les deux premières places du classement.


En effet, nombreux sont les absents parmi les joueurs nationaux les plus expérimentés. Ali Daei a fait le choix d'une formation renouvelée et plusieurs grands noms du football iranien n'ont pas été appelés à rejoindre le groupe des 26 sélectionnés en vue de l'affrontement de mercredi.

L'expérimenté gardien de but Ebrahim Mirzapour (70 sélections), le stoppeur Mohammad Nosrati (56 sélections, 4 buts) , l'ailier Alireza Nikbakht (74 sélections, 14 buts) ainsi que les attaquants Hashemian et Enayati (22 buts à eux deux) seront absents.


L'Iran pourra néanmoins compter sur un milieu de terrain rodé. En plus de Javad Nekounam (Osasuna, Espagne), quatre autres joueurs de l'entre jeu iranien évoluent en Europe : Andranik Teymourian (Fulham, Angleterre), Masoud Shojaei (Osasuna, Espagne), Ferydoon Zandi (Alki Larnaca, Chypre) et Mehdi Mahdavikia (Eintracht Frankfurt, Allemagne).


La Corée du Nord, qui justifie de quatre points au compteur, a réalisé un début de compétition enthousiasmant. Victorieux des Emirats à Dubai (2-1), puis auteurs d'un match sérieux face à la Corée du Sud au stade Hongkou de Shanghai (1-1), les Nord-Coréens surprennent par leur régularité et leur aisance tactique. Un nul suffirait par ailleurs au Chollima pour conserver sa première place au classement.


Les Sud-Coréens confiants de lancer leur campagne face aux EAU


Le sélectionneur de la République de Corée Huh Jung-Moo a des raisons de ne pas angoisser à l'approche du match qui opposera ses poulains aux Emirats Arabes Unis le 15 octobre au stade Sang-am de Séoul.

Tombeurs de l'Ouzbékistan à l'occasion d'un match amical largement maîtrisé samedi dernier (3-0), les Guerriers Taeguk ne pouvaient espérer recevoir les Emirati en de meilleurs circonstances.

En effet, l'équipe du Golfe, qui a essuyé deux revers cuisants face à la Corée du Nord et l'Arabie Saoudite, est d'autant plus chamboulée qu'elle a dû subir un changement d'entraîneur. Le stratège français Bruno Metsu a été remplacé fin septembre par un autre français, Dominique Bathenay qui était déjà passé par les Emirats de 2005 à 2006. Inutile de dire que les Faucons se trouvent empêtrés dans une phase de reconstruction embarrassante à la veille de leur déplacement en Extrême-Orient.


En l'absence du meneur de jeu de West Bromwich Albion Kim Do-heon (26 ans), blessé au genou, Huh Jung-moo devrait reconduire la formation type qu'il avait aligné face aux Ouzbeks à Suwon. Les espoirs offensifs du Sud devraient par conséquent reposer sur le jeune buteur Lee Keun-ho (23 ans, Daegu FC), auteur d'un doublé il y a deux jours. Un arbitrage plus délicat s'opérera entre Jung Sung-hoon (29 ans, Busan I'Park) et les deux espoirs de Suwon Shin Young-rok (21 ans) et Seo Dong-hyeon (23 ans).


La titularisation des trois Européens Park Ji-sung (27 ans, Manchester Utd), Lee Young-pyo (31 ans, Borussia Dortmund) et Kim Dong-jin (26 ans, Zénith St-Petersbourg) ne semble pas faire de doute pour Huh qui devrait également préférer le jeune talent du FC Séoul Ki Sung-yong (19 ans, 5 sélections, 2 buts) au plus expérimenté Cho Won-hee pour occuper le poste de milieu de terrain défensif.

 

Classement du groupe 2 avant les matchs du 15 octobre
  Pts MJ G N P BP BC Dif

Corée du Nord

4 2 1 1 0 3 2 +1
Arabie Saoudite 4 2 1 1 0 3 2 +1
Iran 1 1 0 1 0 1 1 0
Corée du Sud 1 1 0 1 0 1 1 0
EAU 0 2 0 0 2 2 4 0

 

Tous les buteurs du groupe sont pour l'instant cantonnés à une seule réalisation.


* Choe Kum-chol (Corée du Nord)

* Hong Yong-jo (Corée du Nord)

* An Chol-hyok (Corée du Nord)

* Saad Al Harthi (Arabie Saoudite)

* Ahmed Alfraidi (Arabie Saoudite)

* Abdoh Otaif (Arabie Saoudite)

* Javad Nekounam (Iran)

* Ki Sung-yong (Corée du Sud)

* Bachir Al Hammadi (E.A.U)

* Ahmid Al Junaibi (E.A.U)

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Football
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)