Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 07:00

Le 2 septembre, une délégation de l'Association d'amitié franco-coréenne s'est envolée pour la Chine. La délégation de l'AAFC visitera ensuite la République populaire démocratique de Corée pendant douze jours. Elle assistera aux manifestations du soixantième anniversaire de la fondation du pays et témoignera de sa solidarité avec le peuple coréen.


Après les voyages en Corée de l'AAFC en 2005 et 2006, le déplacement de cette année a deux objectifs principaux : assister aux manifestations célébrant le soixantièrme anniversaire de la fondation de la RPD de Corée  et, à cette occasion, témoigner de notre solidarité avec le peuple coréen par des actes concrets, par exemple en offrant du matériel pédagoqique à l'Ecole secondaire numéro 1 de Moranbong, à Pyongyang, établissement scolaire avec lequel l'AAFC est jumelée Ce matériel, informatique notamment, pourra être offert  grâce aux dons recueillis au cours des diverses manifestations de solidarité organisées ces derniers mois par l'AAFC.


Cette année, la délégation de l'AAFC rassemble neuf personnes de toutes les générations (de 21 à 78 ans), anciens et nouveaux adhérents, venus de divers horizons socio-professionnels. Certains visitent la République populaire démocratique de Corée pour la première fois et ont  décidé d'aller voir par eux-mêmes ce fameux "pays ermite" trop souvent vilipendé dans les reportages à sensation. Car, selon le vieil adage coréen, "il vaut mieux voir une fois qu'entendre cent fois..."


Arrivée à Pékin le 3 septembre, la délégation de l'AAFC reprend dès le lendemain l'avion pour Pyongyang, capitale de la RPD de Corée.

En plus d'assister aux manifestations du soixantième anniversaire qui culmineront le 9 septembre, nous visiterons les principaux hauts lieux de la capitale coréenne (Grand monument de Mansudae, Tour aux  idées du Juche, Arc de Triomphe, Monument aux 3 Chartes de la Réunification...).


Nous aurons aussi l'occasion d'approcher au plus près la vie sociale et économique du pays en visitant des centres de production, des hôpitaux et des écoles. La visite d'établissements tels que l'Université Kim Il-sung et l'Université des langues étrangères nous permettra de rencontrer des professeurs et étudiants en français et de les remercier pour leurs efforts. En effet, l'apprentissage de notre langue décline en Corée depuis plusieurs années, et l'AAFC a déjà alerté le Président de la République sur cette évolution inquiétante pour la francophonie dans cette partie du monde.

 

Des déplacements en province sont également prévus : barrage de la mer de l'Ouest, visite de la ferme  "du 3 mars" à Ontchon (ouest), avec laquelle est jumelée l'association homologue belge Korea is One, également présente en Corée cette année, Panmunjon et la zone démilitarisée, symbole de la division de la Corée et de son peuple...


A ce programme, non exhaustif, il faut bien sûr ajouter le spectacle Arirang, le plus grand spectacle vivant du monde (homologué par le Livre Guinness des records en août 2007), réunissant des dizaines de milliers de participants dans le stade du Premier-Mai.


La délégation de l'AAFC regagnera Pékin le 16 septembre, puis Paris le 19. Le blog de l'Association d'amitié franco-coréenne rendra compte du voyage et d'autres rencontres-débats sont prévues. Pour en savoir plus, rendez-vous à partir du 19 septembre !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)