Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 21:49
Le jeudi 24 juillet 2008, la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) a signé à Singapour un traité de non-agression avec ses pays voisins de l'Asie du Sud-Est en marge du Forum régional de l'ASEAN.

Lors de la cérémonie de signature, le ministre des Affaires  étrangères de la RPDC, Pak Ui-chun, et ses homologues de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ont signé le Traité d'Amitié et de Coopération dans l'Asie du Sud-Est (TAC). Le traité a ensuité été présenté au ministre singapourien des Affaires  étrangères, George Yeo, président exécutif de l'ASEAN.



La RPDC est ainsi devenue le 15ème pays non membre de l'ASEAN à accéder au TAC, conclu le 24 février 1976 en Indonésie pour instituer des règles de comportement et encourager la résolution pacifique des conflits régionaux.


Singapour, qui assume la présidence de l'ASEAN, a exprimé  l'accueil chaleureux de l'ASEAN envers la décision de la RPDC, indiquant croire que l'adhésion de la RPDC au TAC renforcera les relations entre l'ASEAN et la RPDC et aidera  également à promouvoir la paix, la sécurité et la coopération dans la région.


Outre les dix Etats membres de l'ASEAN -- Brunei, Cambodge,  Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam -- le traité de  non-agression a également été adopté par la Chine, le Japon, la  Corée du Sud, la Russie, la France (en 2007), l'Australie, l'Inde, le  Pakistan, le Timor-Oriental, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la  Nouvelle-Zélande, la Mongolie, le Bangladesh et le Sri Lanka. (source : Xinhua)


Traduction française du Traité d'amitié et de coopération dans l'Asie du Sud-Est (sur le site de l'Organisation des Nations Unies)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Association d'amitié franco-coréenne - dans Relations internationales de la Corée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Soutenir une réunification indépendante et pacifique de la Corée, conformément à l'aspiration légitime du peuple coréen et dans l’intérêt de la sécurité et de la paix dans le monde
  • Contact

Recherche

D'où venez-vous?

aujourd'hui


dans les 30 derniers jours

 
 

Nouvelles de la "liste noire"

Temps restant avant que le secrétaire général de l'AAFC soit (peut-être) autorisé à revenir en Corée du Sud*

 

 

* Le ministre de la Justice peut interdire l'entrée en République de Corée (du Sud) d'un étranger qui a quitté le pays suivant un ordre de déportation il y a moins de cinq ans (sixième alinéa du premier paragraphe de l'article 11 de la loi sud-coréenne sur l'immigration)